Vie Portuaire
Le Havre : Le trafic portuaire baisse de 8.5% en 2009

Actualité

Le Havre : Le trafic portuaire baisse de 8.5% en 2009

Vie Portuaire

Conséquence directe de la crise économique, le trafic du second port français a reculé l'an dernier. Sur l'ensemble de l'année 2009, le Grand Port Maritime du Havre a traité 74 millions de tonnes (avitaillement inclus), soit une baisse de 8.5% par rapport à 2008.

Les vracs liquides ont enregistré une décrue de 7%, avec 45,6 millions de tonnes. Au sein de cette composante, le volume de pétrole traité sur les terminaux pétroliers a marqué le pas, notamment en fin d'année, avec un tonnage annuel de 31,4 Mt (contre 34,6 Mt en 2008). Quant aux produits raffinés, ils totalisent 12,1 Mt, en repli de 3%. Les autres vracs liquides ont, quant à eux, connu une progression de 8% avec 2,1 Mt traitées sur l'année.

Les vracs solides ont représenté 3,9 millions de tonnes en 2009 contre 4,7 Mt l'année précédente. Avec 2,2 Mt, le charbon recule de 11% tandis que les autres vracs solides (ciments, graves...) diminuent fortement avec 1,6 Mt contre 2,2 Mt en 2008.



Le conteneur a plutôt bien résisté

L'activité conteneurisée a reculé de 11% à 22,1 Mt en 2009 (contre 24,9 Mt en 2008). En nombre d'unités manutentionnées, cela correspond à un volume de 2,2 millions de conteneurs Equivalents Vingt Pieds (EVP), en baisse de 10% par rapport à 2008. « Ce résultat illustre une bonne résistance au regard des résultats des autres grands ports de la rangée Nord Europe, pouvant dépasser -20% », estime le GPMH. « Le Havre demeure ainsi, et de loin, le 1er port sur le marché français de conteneurs grâce au soutien réaffirmé de ses partenaires qui ont, dans un contexte chaotique, malgré tout progressé au cours de l'année 2009. On citera, sans être exhaustif CMA CGM, Hapag Lloyd, China Shipping.... Par ailleurs, le marché français s'est bien maintenu grâce au bon niveau de la consommation des ménages en France sur la majeure partie de l'année ». Port 2000, avec près de 1,1 MEVP dans sa configuration actuelle de 4 postes à quai, a atteint 80% de sa capacité, la livraison aux opérateurs des 6 nouveaux postes à quai étant prévue d'ici la fin de l'année.

Transbordements et développement du fluvial

Au Havre, le transbordement de conteneurs, activité particulièrement disputée en Europe du Nord au cours de 2009, s'est relativement stabilisé avec cependant une année en demi-teinte de MSC. « Le positionnement du Havre sur ce segment demeure réaffirmé sur l'ensemble de la façade ouest européenne. La pluralité des acteurs maritimes actifs sur le transbordement est un atout du port du Havre. Les acteurs portuaires, manutentionnaires en tête, avec le soutien du GPMH renforceront et poursuivront en 2010 cette action », souligne le port. Autre élément de satisfaction : le pré et post acheminement fluvial des conteneurs a progressé d'au moins 10% sur l'axe Seine. Sur ce marché, les ports du Havre de Rouen et de Paris associeront leurs actions de promotion en 2010 pour renforcer cette croissance. « Pour attaquer des parts de marché, le port du Havre bénéficie d'une position géographique idéale, notamment pour la distribution du grand bassin de consommation parisien et la création de la 1ère base logistique européenne ».

Port du Havre