Vie Portuaire
Le Havre : un roulier saoudien vient charger des armes

Actualité

Le Havre : un roulier saoudien vient charger des armes

Vie Portuaire

Le ministère français des Armées a confirmé hier le fait que le roulier saoudien Bahri Yanbu allait faire escale au Havre pour y charger des armes. Une information qu’avait révélée le site Disclose, alors que la polémique se poursuit quant aux ventes de matériels militaires occidentaux à Ryad et leur emploi dans la guerre au Yémen.

Alors que le Bahri Yanbu était dans la zone d’attente au large du port du Havre hier soir, aucun détail n’a été donné sur la nature des armes qui seront chargées par le navire. Disclose a notamment évoqué des canons Caesar mais des sources industrielles et étatiques citées par France Info affirment que les systèmes d’artillerie mobiles de ce type commandés à Nexter par l’Arabie Saoudite ont déjà été livrés..

En provenance du port britannique de Tilbury, le bateau avait auparavant fait escale à Anvers, en Belgique, où des associations soupçonnent des chargements d’armes par les navires de l’armement saoudien Bahri.

Ce dernier exploite en effet depuis juin 2018 une liaison régulière entre l’Arabie Saoudite et l’Europe, un service annoncé alors comme bimestriel afin de desservir des ports en Allemagne, en Belgique, au Royaume-Uni, en Espagne ou encore en Italie, les navires réalisant ensuite des escales en Egypte, dans les ports saoudiens et aux Emirats Arabes Unis. Ce service avait notamment été ouvert pour acheminer les matériels militaires achetés en Europe, les cargaisons étant complétées avec du matériel civil. Ce service avait régularisé les escales assez fréquentes faites auparavant par les navires saoudiens. 

Port du Havre