Vie Portuaire
Le Havre va alimenter un premier paquebot en GNL

Actualité

Le Havre va alimenter un premier paquebot en GNL

Vie Portuaire
Croisières et Voyages

Le port du Havre travaille actuellement sur la fourniture de gaz naturel liquéfié à un premier navire, en l’occurrence le paquebot AIDAprima, qui devrait faire son escale inaugurale en Normandie le 3 mai. En achèvement au chantier Mitsubishi Heavy Industries de Nagasaki, au japon, le nouveau fleuron de la compagnie AIDA Cruises ne dispose pas d’une propulsion principale fonctionnant au GNL. Mais l’un des quatre groupes alimentant l’appareil propulsif est un moteur dual MAK 12M46DF (les trois autres étant des « classiques » Caterpillar 12VM43C). Ce moteur dual, qui peut donc fonctionner au gaz comme au carburant classique, servira à fournir une électricité « propre » au navire lors de ses escales (le GNL évite les rejets de SOx et NOx, tout en réduisant significativement les émissions de CO2). A Hambourg, futur port d’attache de l’AIDAprima, la fourniture du courant sera assurée par une barge au GNL, l’Hummel, équipée de moteurs Caterpillar et qui a débuté l’an dernier ses opérations au profit d’autres paquebots d’AIDA. L’idée est donc maintenant de développer le fonctionnement des générateurs au gaz (externes ou via le MAK du bateau) dans les autres ports que l’AIDAprima sera amené à fréquenter, comme Le Havre, où il passera chaque semaine. Dans le port normand, où il n’existe pas de barge comme à Hambourg, il a été décidé d’utiliser un camion-citerne qui alimentera directement le moteur de l’AIDAprima lors de ses escales à la pointe de Floride. Le paquebot deviendra alors le premier navire à effectuer des opérations de ce type dans l’estuaire de la Seine. 

Port du Havre