Défense
Le HMS Diamond rallie la base navale de Portsmouth

Actualité

Le HMS Diamond rallie la base navale de Portsmouth

Défense

Le troisième destroyer britannique du type 45 a rejoint mardi Portsmouth. Construit par les chantiers BAE Systems de Govan et mis à flot en novembre 2007, le HMS Diamond va désormais poursuivre ses essais depuis la grande base navale de la Royal Navy. Il y rejoint le HMS Daring, tête de série du programme T45, admis au service actif en juillet, ainsi que le HMS Dauntless, arrivé à Portsmouth en décembre 2009 et qui achève ses essais. Trois autres destroyers, les HMS Dragon, HMS Defender et HMS Duncan, sont à divers stades d'achèvement.
Remplaçant les destroyers du type 42 (classes Sheffield et Manchester), les T45 mesurent 152.4 mètres pour un déplacement de 7500 tonnes en charge. Conçus pour la défense aérienne, ces navires sont dotés du système Sea Viper, comprenant 32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15. L'armement est complété par 8 missiles antinavire Harpoon, une tourelle de 114mm, 2 canons de 30mm, 4 tubes lance-torpilles. Chaque bâtiment peut embarquer un hélicoptère de type AW-101 Merlin.

Arrivée du HMS Diamond à Portsmouth (© : ROYAL NAVY)
Arrivée du HMS Diamond à Portsmouth (© : ROYAL NAVY)

Arrivée du HMS Diamond à Portsmouth (© : ROYAL NAVY)
Arrivée du HMS Diamond à Portsmouth (© : ROYAL NAVY)

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques