Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Le HMS Ocean tire sa révérence avant son probable transfert au Brésil

Défense

Il avait réalisé un crochet par Portsmouth au retour de son ultime mission. Le porte-hélicoptères britannique HMS Ocean a finalement rejoint le 9 février sa base de Devonport, où il sera officiellement retiré du service au cours d’une cérémonie prévue le 27 mars. Le bâtiment, équipage au poste de bande, a été accueilli par 21 coups de canon, les jets d'eau des remorqueurs et des habitants venus saluer le dernier retour de la plus grosse unité de cette base navale. 

 

Le retour du HMS Ocean à Devonport (

Le retour du HMS Ocean à Devonport (© ROYAL NAVY)

 

Agé d’à peine 20 ans, l’ex-bâtiment amiral de la Royal Navy, entré en flotte en septembre 1998, est prématurément retiré du service pour des raisons budgétaires. Alors que ses missions doivent être reprises par le HMS Queen Elizabeth, premier des deux nouveaux porte-avions britanniques actuellement en phase de montée en puissance, le Royaume-Uni a réussi à trouver un repreneur pour son porte-hélicoptères. Le Brésil a récemment annoncé l'avoir acheté pour un peu plus de 94 millions d'euros, mais la conclusion de l'opération n'a pas encore été officialisée par Londres. On se rappelle d'ailleurs que la finalisation de la reprise du transport de chalands de débarquement français Siroco (devenu Bahia) par la marine brésilienne, en 2015, avait pris du temps. 

Long de 203 mètres pour une largeur de 34 mètres et un déplacement de près de 22.000 tonnes en charge, le HMS Ocean offre d’importantes capacités aéronautiques, avec la possibilité d’embarquer une vingtaine d’hélicoptères de manœuvre et d’attaque, du Chinook à l’Apache, sa plateforme pouvant aussi recevoir le convertible américain MV-22 Osprey. En plus de son équipage de 285 marins et des personnels du groupe aérien (180), il peut également loger jusqu’à 500 hommes de troupe pour une courte durée et dispose de garages pour du fret et 40 véhicules. Ils peuvent être débarqués par des portes latérales ou une rampe à l’arrière pouvant être prolongée par un ponton flottant à partir duquel des engins amphibies réalisent alors une noria entre la côte et le bateau au mouillage. Le HMS Ocean dispose aussi de petits chalands de type LCVP sous bossoirs pour le transport de personnel et de fret léger. 

 

Royal Navy