Défense
Le HMS Queen Elizabeth bientôt en mer

Actualité

Le HMS Queen Elizabeth bientôt en mer

Défense

Mis à l’eau à l’été 2014 au chantier Babcock de Rosyth et en phase finale d’achèvement à quai, le premier des deux nouveaux porte-avions britanniques va bientôt prendre la mer. Ses essais devraient débuter en mars, le HMS Queen Elizabeth allant quitter rapidement l’Ecosse pour rejoindre Portsmouth et y effectuer la suite de ses tests, notamment sur le plan aéronautique. Son premier déploiement n’est pas prévu avant 2021.  En cours d’assemblage à Rosyth, son sistership, le HMS Prince of Wales, devrait sortir de sa forme de construction l’an prochain.

Plus grands bâtiments militaires réalisés jusqu’ici en Europe, les deux nouveaux porte-avions britanniques mesureront 280 mètres de long pour une largeur de 70 mètres et afficheront un déplacement de 65.000 tonnes à pleine charge. Ils pourront mettre en œuvre jusqu’à 40 aéronefs, avec des avions à décollage court (via un tremplin) et appontage vertical F-35B, des hélicoptères (dont des Merlin ASaC d’alerte lointaine) et des drones.

La Royal Navy devrait utiliser en alternance un de ces bâtiments comme porte-avions et l'autre comme porte-hélicoptères. 

 

Royal Navy