Défense
Le Jason choisi pour mettre en oeuvre le sous-marin de sauvetage NSRS

Actualité

Le Jason choisi pour mettre en oeuvre le sous-marin de sauvetage NSRS

Défense

Propriété de BOURBON et affrété par la Marine nationale, le bâtiment d'assistance, de soutien et de dépollution Jason va tester, du 17 au 25 juin à Toulon et en rade d'Hyères, le système de sauvetage de sous-marin NSRS (Nato Submarine Rescue System). Pour l'occasion, la Direction Générale de l'Armement annonce qu'un exercice de sauvetage sera organisé avec un bâtiment espagnol, posé par 50 mètres de fond. La manoeuvre sera précédée par des essais de mise à l'eau, des tests d'arrimage sur une cible déposée à 60 mètres de profondeur et des exercices en plongée libre à 600 mètres de profondeur. L'exercice, baptisé Soleil du sud, servira à valider l'aptitude du NSRS à être déployé en Méditerranée. Il permettra de qualifier les ports de Marseille et de Toulon pour l'embarquement et le débarquement du système sur son bateau-support, et de former du personnel à sa mise en oeuvre à partir du BSAD. Le Jason sera, d'ailleurs, le navire de référence NSRS pour toute intervention en Méditerranée. En Atlantique, c'est le BSAD Argonaute, un autre navire de BOURBON, qui est chargé de mettre en oeuvre le dispositif de sauvetage d'un sous-marin. Des essais avaient, ainsi, été effectués devant Brest en avril 2008.
Premier engin européen spécialement conçu pour la récupération des équipages de sous-marins en détresse, le NSRS a été développé par le groupe britannique Rolls-Royce et a été financé par la France, la Grande-Bretagne et la Norvège, pour un coût d'environ 170 millions d'euros. Aérotransportable, le NSRS doit pouvoir secourir un équipage de sous-marin n'importe où dans le monde en moins de 72 heures.

Mise à l'eau du NSRS depuis l'Argonaute, en avril 2008 (© : MARINE NATIONALE)
Mise à l'eau du NSRS depuis l'Argonaute, en avril 2008 (© : MARINE NATIONALE)

D'une longueur de 8.3 mètres pour une largeur de 3.5 mètres et une masse de 27 tonnes en plongée, le mini-sous-marin est doté de deux propulseurs alimentés par des batteries Zebra (Rolls-Royce). Opérant à une vitesse de 4 noeuds, le NSRS peut intervenir jusqu'à des profondeurs de 610 mètres. Piloté par 3 hommes, il peut accueillir 15 « passagers ». Ces derniers embarqueraient en passant par le sas de sauvetage dont sont équipés les sous-marins de l'OTAN et les bateaux russes. C'est, d'ailleurs, suite à la tragédie du Koursk, en 2000, que Paris, Londres et Oslo ont souhaité se doter d'un nouvel engin de secours. Après la signature d'un accord de coopération entre les trois pays, en juin 2003, le contrat a été notifié en mai 2004.
La mise en oeuvre du système nécessite l'installation d'un portique sur le bâtiment porteur, qui embarque en outre divers matériels liés au fonctionnement du NSRS, comme des équipements de décompression ainsi qu'un robot télécommandé permettant d'effectuer le repérage et de porter les premiers secours). .

Mise à l'eau du NSRS depuis l'Argonaute, en avril 2008 (© : MARINE NATIONALE)
Mise à l'eau du NSRS depuis l'Argonaute, en avril 2008 (© : MARINE NATIONALE)

Remplaçant de la Carangue depuis l'été 2009, le BSAD Jason a été livré en 2005 par les chantiers Keppel de Singapour. D'abord exploité pour les services à l'offshore sous le nom de Bourbon Apsara, le remorqueur a été rebaptisé Jason lorsqu'il a débuté ses nouvelles activités au profit de la Marine nationale. Long de 67 mètres pour une largeur de 15.4 mètres, le BSAD affiche un déplacement de 2310 tonnes et une capacité de traction au point fixe de 124 tonnes. Trois autres BSAD, appartenant à BOURBON, sont affrétés par la Marine nationale. L'Argonaute et l'Alcyon sont basés à Brest et l'Ailette à Toulon. Le groupe maritime met également à la disposition de l'Etat les remorqueurs Abeille Bourbon (Brest), Abeille Liberté (Cherbourg), Abeille Languedoc (La Rochelle) et Abeille Flandre (Toulon). Ces navires sont armés par Les Abeilles, filiale d'assistance et de sauvetage de BOURBON.

Le BSAD Jason (© : JEAN-LOUIS VENNE)
Le BSAD Jason (© : JEAN-LOUIS VENNE)

Bourbon Offshore | Actualité de la compagnie de services à l'offshore Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française