Marine Marchande
Le Just Mariiam a quitté Lorient

Actualité

Le Just Mariiam a quitté Lorient

Marine Marchande

Le vieux cargo moldave Just Mariiam a quitté le port de commerce de Lorient dans la journée du vendredi 8 mars. Il a passé près d'un mois dans le port breton après y avoir été remorqué par l'Abeille Bourbon, suite à une avarie de propulsion au large de Belle-Ile le 12 février . Le navire, âgé de 42 ans, arrivait de Norvège et faisait route vers le Liban, pays de son nouvel armateur Faros Shipping, quand il a dû être secouru, dans des conditions particulièrement difficiles, par le remorqueur brestois. Cinq marins roumains de son équipage avaient demandé à être relevés dès leur arrivée à Lorient, arguant notamment de mauvaises conditions de navigation et de sécurité à bord du Just Mariiam. Une fois la relève arrivée, les inspections du centre de sécurité des navires et les réparations effectuées, les Affaires maritimes ont donné, en début de semaine, leur feu vert à l'appareillage du cargo.

Une décision dénoncée par l'association Mor Glaz, qui estime que ce navire « n'est plus bon pour aucun marin»«Pour se rassurer cette fois encore, la France laisse partir le Just Mariiam avec des prescriptions afin de se donner bonne conscience. La France, grand pays maritime, signataire de toutes les conventions internationales, aura cette fois encore botté en touche, avec toujours les mêmes procédés : faire quitter le quai au navire par tous les moyens légaux, un navire qui ne doit pas rester là. L'image du port obligerait-elle, pis autoriserait-elle certaines dérives ! », écrit Jean-Paul Hellequin, président de Mor Glaz.

Port de Lorient