Marine Marchande
Le lanceur Electron de Rocket Lab a mis en orbite les nano-satellites d'Unseenlabs

Actualité

Le lanceur Electron de Rocket Lab a mis en orbite les nano-satellites d'Unseenlabs

Marine Marchande

Electron, le lanceur de la société Rocket Lab, a mis en orbite BRO-2 et BRO-3, les deuxième et troisième nano-satellites de l'entreprise rennaise Unseenlabs sur une orbite solaire synchrone à 500 km d'altitude. Pour mémoire, ces deux nano-satellites sont les premiers, avec BRO-1 lancé en août 2019, de la constellation d’Unseenlabs qui comptera entre 20 et 25 nano-satellites d’ici 2025. Grâce à la technologie développée par Unseenlabs, basée sur le renseignement électro-magnétique, les clients, parmi lesquelles se trouvent déjà la Marine nationale, disposent de cartes de surveillance maritime précises, détaillant la position des navires partout même sans qu'ils émettent d'AIS. 

- Voir notre reportage chez Unseenlabs à Rennes

 

(© ROCKET LAB)

(© ROCKET LAB)

 

Les deux nano-satellites d'Unseenlabs ont voyagé avec 22 autres petits engins, déployés pour TriSept, Swam Technologies et le programme d'études spatiales de l'université d'Auckland. La mission de Rocket Lab, baptisée Return to Sender, a décollé de la péninsule de Māhia en Nouvelle-Zélande. Ce 16ème lancement, qui porte à 95 le nombre de satellites déployés par le lanceur de Rocket Lab, a aussi permis de tester la récupération du premier étage de la fusée. Celui-ci, doté d'un parachute, a pu être récupéré par un navire en mer. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.