Energies Marines

Fil info

Le LiDAR flottant d’Akrocean obtient la validation stage 2 Carbon Trust OWA

Energies Marines

AKROCEAN SAS obtient la validation stage 2 Carbon Trust OWA (Offshore Wind Accelerator) pour son LiDAR flottant WINDSEA et franchit un nouveau cap dans son développement.

Invité à participer aux French American Innovation Days (FAID) qui se sont tenus à BOSTON les 18 et 19 mars derniers, AKROCEAN a annoncé avoir reçu le rapport de validation de l’organisme de certification DNV-GL. Six mois de campagne de mesures ont été réalisés auprès du mât de mesure offshore de FECAMP (FRANCE) avec le soutien d’EOLIENNES OFFSHORE DES HAUTES FALAISES (consortium EDF-RENOUVELABLES, ENBRIDGE, WPD OFFSHORE) qui a accueilli le LiDAR sur sa concession et partagé ses données de vent de référence auprès de DNV-GL. Le rapport met en évidence d’excellents résultats obtenus par l’ensemble du couple « flotteur – LiDAR ». Identique au matériel utilisé lors de la campagne de mesures de vent réalisée pour le compte de METEO-FRANCE pour le projet éolien offshore d’OLERON, le système est composé d’un flotteur fourni par GEPS-TECHNO, d’un LiDAR offshore de chez LEOSPHERE et d’un service de supervision et maintenance assuré par VALEMO.

Matthieu BLANDIN, Directeur des Opérations AKROCEAN « Pour une entreprise créée il y a seulement 18 mois, l’obtention de cette certification reconnue internationalement est une grande satisfaction. Elle valide la stratégie mise en place avec nos partenaires GEPS TECHNO et VALEMO. Il s’agit d’un lourd investissement que nous espérons rapidement voir se traduire en commandes du fait de l’important travail commercial également mené ces derniers mois. Les perspectives actuelles nous permettent de programmer le renforcement de nos équipes dans les mois à venir. Cela constituera un signe très positif quant à notre positionnement sur le marché de l’acquisition de données météo-océaniques. »

Prêt pour accompagner les clients sur toutes les mers

AKROCEAN oriente son activité sur l’ensemble des mers du globe où les pays feront de l’éolien offshore, posé et flottant, un axe majeur de leur politique de transition énergétique. Actuellement 80% du marché est tiré par les marchés de l’Europe du Nord. La France est encore en retard malgré le second gisement européen et le second domaine maritime mondial. Dans l’attente de vents plus favorables, espérés dans le cadre d’une Programmation Pluriannuelle de l’Energie plus ambitieuse pour les énergies de la mer, AKROCEAN priorise les marchés à l’export.

Maxime BELLORGE, Directeur Commercial et Projets « 2018 nous a permis de calibrer notre offre technique et financière, et de mener un important travail de prospection. Nous démarrons 2019 avec une demi-douzaine d’offres; la plupart sont à l’international. La grande qualité des résultats du rapport de validation « Carbon Trust OWA stage 2 » traduit la fiabilité du matériel et du service que nous proposons avec le WINDSEA. »

Pour les mesures de vent, le LiDAR WINDCUBE de LEOSPHERE embarqué sur la solution WINDSEA fait office de référence sur ce matériel de haute technicité qui mesure vitesse et direction du vent, à l’aide d’un laser, jusqu’à une hauteur de 200m.

Communiqué d’Akrocean, 25/03/19