Marine Marchande
Le Living Stone de DEME : le plus grand poseur de câbles au monde

Actualité

Le Living Stone de DEME : le plus grand poseur de câbles au monde

Marine Marchande

En janvier 2014, DEME passait un contrat avec le chantier basque La Naval situé près de Bilbao pour la construction d’un navire « multi purpose ». La quille du navire a été posée en janvier 2016, son lancement a eu lieu au mois de septembre suivant avant qu’il ne soit mis en service en juillet 2018.

Navire polyvalent à la pointe de la technologie, il peut aussi bien effectuer des travaux de pose de câbles, de support à l’offshore éolien ou encore déverser des enrochements au pied des fondations d’éoliennes en tant que Fall Pipe Rock Dumper. Pour cela, il doit subir une modification effectuée en quelques jours dans un chantier. Mais pour son premier contrat, le Living Stone a été déployé sur le plus grand champ éolien du monde, baptisé Hornsea Project One, situé à 25 milles au nord de Borkum en Mer du Nord. Il y aura effectué la pose de plusieurs dizaines de kilomètres de câble. A la fin de sa mission, le navire est descendu en Grèce pour embarquer un autre câble à l’usine Cablel Hellenic Cables Group de Agioi Theodoroi dans le Péloponnèse.

 

 

Pour cela, il est équipé de deux carousels dans lesquels peuvent être enroulés 10000 tonnes de câble à la vitesse de 1200 mètres par heure. Il peut également être équipé d’une trancheuse-ensouilleuse de type CBT 1100 alimentée par deux groupes hydrauliques de 400 Kw capable de réaliser des tranchées atteignant 2,30 mètres de profondeur et 1,75 mètre de large.

Lorsque le Living Stone est utilisé en mode Fall Pipe Rock Dumper, ses deux carousels sont débarqués pour laisser place à deux énormes cuves pouvant stocker 12000 tonnes de cailloux. Ceux-ci sont ensuite envoyés dans un tuyau (le Fall Pipe) descendant vers les fondations à l’aide de grues embarquées pour l’occasion.

Son pont d’une longueur de 112 mètres et d’une largeur de 32 lui octroie une surface de travail de 3500 m² avec une capacité de charge de vingt tonnes/m². Juste à l’arrière des superstructures se trouve un moonpool de 7,90 mètres sur 7,90. Afin qu’il puisse relever des petites structures en mer ou le long d’un quai, il a été doté d’une grue de 85 tonnes de levage.

 

 

Au dessus de sa timonerie équipée des instruments de navigation de dernière génération puis de ses emménagements prévus pour accueillir 100 personnes en 52 cabines simples et 24 doubles, un hélideck pouvant recevoir un hélicoptère de type Sikorsky S92 a été installé.

Long de 161 mètres pour 32,20 de large, le Living Stone est équipé du système de positionnement dynamique DP3 Konsberg K-POS DP3 qui comprend une une unité de contrôle à triple redondance couplée à trois stations d’opérateurs identiques. Ce système fournit directement l’interface à la propulsion.

 

 

A l’image de sa couleur de coque, c’est un navire « vert » propulsé par 4 Wärtsilä Dual-Fuel: 2 de 2880 Kw (6 LD4DF) puis 2 de 4320 Kw (9 LD4DF) utilisant principalement du GNL stocké dans deux cuves de 630 m³ situées à l’arrière des carousels. Ce volume de GNL lui donne une autonomie de trois semaines environ. A bord, des panneaux solaires ont d’ailleurs été installés pour capter de l’énergie supplémentaire. Toutes les graisses et huiles sont du type biodégradables de même qu’un système de récupération de chaleur a été conçu pour d’une part diminuer la consommation de GNL mais aussi pour réduire les émissions de CO2, Nox et Sox.     

Pour la propulsion, le système intègre quatre propulseurs azimutaux: 2 de 3400 Kw chacun, deux autres de 2000 Kw mais rétractables cette fois puis deux propulseurs d’étrave de 1200 Kw, ce qui le rend très réactif en positionnement dynamique et lui permet de filer 13,4 nœuds.

Texte et photos: Marc OTTINI

Divers marine marchande