Marine Marchande
Le Maersk Salina toujours au Havre

Actualité

Le Maersk Salina toujours au Havre

Marine Marchande

Après avoir perdu 45 conteneurs au large des côtes bretonnes le 28 octobre, le porte-conteneurs Maersk Salina a rejoint le port du Havre afin de ré-arrimer sa cargaison. Le navire de la compagnie danoise Maersk Line se trouvait toujours, hier soir, dans le port normand.

Pour mémoire, le navire a perdu 45 conteneurs loin des côtes, entre le cap Finistère (Espagne) et la Bretagne, dans une zone de grande profondeur. Bien que le contenu des boites ne présente selon Maersk Line et la préfecture maritime pas de danger pour l’environnement, l’armateur ayant déclaré qu’elles servaient au transport de jouets, meubles et autres papiers, l'association Robin des Bois est plus nuancée : « Au pied du sapin de Noël, les jouets fabriqués en Chine et dans d’autres pays d’Asie peuvent effectivement être à première vue considérés comme des produits festifs. En mer, ils sont des déchets polluants, fragmentables, non biodégradables, des leurres mortels pour les mammifères marins, les poissons, les tortues luth ». Elle rappelle, par ailleurs, que les conteneurs à la dérive « exposent les pêcheurs professionnels à des risques supplémentaires de collisions, de croches dans les filets et de naufrages ». C'est d'ailleurs pourquoi la préfecture maritime de l’Atlantique avait émis un avis urgent aux bateaux croisant dans le secteur, les conteneurs flottant en surface ou entre deux eaux pouvant présentant un risque pour la navigation. Les reconnaissance aériennes, effectuées par un hélicoptère Caïman et un avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale, n’avaient toutefois pas permis de repérer le moindre conteneur à la dérive.

 

 

Rangées de conteneurs effondrées sur le Maersk Salina (© MARINE NATIONALE)

Rangées de conteneurs effondrées sur le Maersk Salina (© MARINE NATIONALE)

 

Le Maersk Salina en route pour Le Havre (© MARINE NATIONALE)

Le Maersk Salina en route pour Le Havre (© MARINE NATIONALE)

 

 

Suivi par la préfecture maritime de l’Atlantique, puis celle de la Manche et de la mer du Nord, le Maersk Salina avait informé les autorités françaises de sa décision de rejoindre Le Havre afin de renforcer l’arrimage de sa cargaison. Il a été suivi dans son transit vers la baie de Seine par le Centre d'opérations de la préfecture maritime, ainsi que le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Jobourg, et en mer par le remorqueur d'intervention, d'assistance, et de sauvetage Abeille Liberté, dépêché auprès du porte-conteneurs par mesure de précaution. Le Maersk Salina est finalement arrivé au mouillage le 28 octobre, peu avant minuit. Après l’envoi à bord d’une équipe d'évaluation dans l’après-midi, le mouillage pour la nuit du navire  en zone d'attente du port du Havre avait été préconisé. C’est finalement le lendemain en fin de journée qu’il a franchi les écluses du port afin de gagner le quai de Bougainville.

Mis en service en 2008, le Maersk Salina mesure 334 mètres de long pour 45.8 mètres de large. Affichant un port en lourd de 102.000 tonnes, le navire, immatriculé à Hong Kong, peut transporter 9500 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur). 

 

 

Le Maersk Salina au Havre (© FABIEN MONTREUIL)

Le Maersk Salina au Havre (© FABIEN MONTREUIL)

Port du Havre Maersk | Actualité du groupe maritime danois