Histoire Navale
Le Maillé-Brézé en mode camouflage

Actualité

Le Maillé-Brézé en mode camouflage

Histoire Navale

Depuis samedi, des artistes s’activent pour repeindre l’escorteur d’escadre Maillé-Brézé, transformé en musée à Nantes en 1988. Dans moins de deux semaines, l’ancien bâtiment de la Marine nationale arborera une étonnante livrée, inspirée du concept Razzle dazzle, qui a donné naissance aux célèbres camouflages apparus au cours de la première guerre mondiale et repris durant la seconde. « C’est une occasion unique et merveilleuse de faire parler du Maillé-Brézé et, en tant qu’ancien marin, c’est extraordinaire de pouvoir faire revivre le souvenir de ces étonnants camouflages, que l’on a d’ailleurs vus à Nantes en 1943. En effet, la flottille de dragueurs de mines allemands qui était stationnée ici était peinte selon ce principe », explique Guy Paichereau, vice-président de l’association Nantes Marine Tradition, propriétaire de l’escorteur d’escadre.

 

(© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

(© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Au cœur d’une biennale d’art urbain

C’est Plus de Couleurs, un collectif d’artistes issus du mouvement graffiti, qui est à l’origine de cette initiative originale. « Le projet s’intègre dans le festival d’art urbain Teenage Kicks, une biennale née à Rennes et Saint-Malo et qui se déroule pour la première fois à Nantes cette année. L’objectif de l’évènement est de mettre en valeur et de mieux faire connaitre au grand public l’art urbain, qui reste malheureusement sous-évalué », souligne Antoine Sirizzotti, de Plus de Couleurs. Dans cette perspective, les artistes, habitués à peindre sur des murs ou du mobilier urbain, ont voulu frapper un grand coup en travaillant sur une œuvre unique, insolite et de grande ampleur. Leur projet de réinterprétation moderne du Razzle dazzle en poche, ils rencontrent les membres de Nantes Marine Tradition en janvier dernier. « Au début, ils étaient étonnés mais quand on leur a présenté le projet, ils ont tout de suite adhéré et trouvé l’idée géniale. Car il ne s’agit pas de peindre n’importe quoi. Cette œuvre a du sens et s’appuie sur un fond historique avec un concept de camouflage méconnu et surprenant. En plus, cela crée un évènement et

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française