Défense
Le Malabar rentre de sa mission dans le Grand Nord

Actualité

Le Malabar rentre de sa mission dans le Grand Nord

Défense

Le Remorqueur de Haute Mer Malabar, de la Marine nationale, regagne aujourd'hui la base navale de Brest. Le bâtiment avait appareillé fin mai pour gagner le Grand Nord. Au cours de cette mission, le RHM a effectué un contrôle des pêches sous l'égide de la Commission des Pêches de l'Atlantique Nord-Est, dont la France est membre. Ainsi, trois inspecteurs de la CPANE ont été embarqués sur le Malabar afin de vérifier le respect des quotas de pêche dans les zones limitrophes des zones économiques exclusives des Etats membres. Au cours de ce déploiement, le Malabar a, notamment, fait escale en Islande, au Groenland ou encore à Saint-Pierre et Miquelon, la ville de Saint-Pierre étant marraine du remorqueur.
Faisant partie d'une série de 3 RHM (dont un, le Centaure, a été vendu à la Turquie en 1999), le Malabar a été construit à Hambourg en 1976. Long de 51 mètres pour une largeur de 11.5 mètres, ce bâtiment affiche un déplacement de 1440 tonnes en charge. Armé par un équipage de 32 marins, il dispose d'une coque renforcée et est certifié comme brise-glace de seconde catégorie. Côté équipements, il compte notamment deux canons à eau et peut déployer une remorque de 1300 mètres, sa capacité de traction au point fixe étant de 60 tonnes. Comme lui, son sistership, le Tenace, est basé à Brest.

Le Malabar près de la banquise en juin (© : MARINE NATIONALE)
Le Malabar près de la banquise en juin (© : MARINE NATIONALE)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française