Défense
Le Malin en mission de formation des garde-côtes comoriens

Actualité

Le Malin en mission de formation des garde-côtes comoriens

Défense

Basé à La Réunion, le patrouilleur Le Malin a participé, ce mois-ci, à une action de formation des garde-côtes comoriens. Celle-ci s'est déroulée du 13 au 15 juin au cours d'une escale à Moroni, aux Comores. A cette occasion, 18 gardes-côtes ont été formés à bord du Malin à l'organisation du commandement, à la conduite de la vie à bord et au maintien de la sécurité du bâtiment. « Cette mission de formation s'inscrit dans le cadre de l'accord de partenariat en matière de défense signé en septembre 2010, et de la reprise de la coopération militaire bilatérale avec les Comores en 2011. La formation des gardes-côtes avait pour but d'accompagner la montée en puissance de cette unité des forces armées comoriennes créée en avril 2010 », précise l'Etat-major des Armées. Au cours de l'escale, des échanges et visites ont également eu lieu, des autorités militaires comoriennes étant notamment reçues à bord, où l'on a parlé action de l'Etat en mer, sécurité maritime ou encore piraterie.

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

 (© : MARINE NATIONALE)
(© : MARINE NATIONALE)

Le Malin a, aussi, été engagé depuis Moroni, dans une opération d'assistance à une petite embarcation en détresse au large de la Grande Comore. « Cette opération réelle a été conduite conjointement par l'équipage du patrouilleur Le Malin et par l'équipage d'une vedette des garde-côtes comoriens pour porter secours aux deux pêcheurs en difficulté. Cette action fut l'occasion pour les gardes-côtes nouvellement formés de mettre à profit les compétences acquises à bord du patrouilleur français », note l'EMA. Deux officiers et un sous-officier des garde-côtes comoriens sont, d'ailleurs, partis avec Le Malin, qui a appareillé le 15 juin. Ils suivront à bord une formation de spécialité au cours d'une mission de quinze jours en océan Indien.
Arrivé à La Réunion en octobre 2011 suite à une importante refonte menée au chantier Piriou de Concarneau, Le Malin est un ancien palangrier hondurien saisi après avoir été découvert en 2005 en flagrant délit de pêche illicite dans les eaux françaises.

 Le patrouilleur Le Malin  (© : STEPHANE BOMMERT)
Le patrouilleur Le Malin (© : STEPHANE BOMMERT)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française