Croisières et Voyages
Le marché des refits de paquebots en pleine expansion

Actualité

Le marché des refits de paquebots en pleine expansion

Croisières et Voyages

1.5 milliard de dollars. C’est ce que les compagnies de croisière ont dépensé l’an dernier dans la rénovation de leurs flottes d'après une étude de Seatrade Cruise. Selon celle-ci, les deux tiers de ces investissements ont été réalisés au premier semestre 2016, sur un peu plus de 40 navires, soit environ 10% de la flotte en service. Du fait de l’accroissement significatif du nombre de paquebots en activité, ce marché est en pleine croissance, les bateaux nécessitant, en plus de leurs arrêts techniques classiques, des travaux réguliers pour remettre à neuf leurs espaces publics et cabines ou les adapter à l’évolution des standards en matière d’hôtellerie, de services et de divertissements. Plus ou moins importants selon l’âge des navires, ces travaux peuvent aller de simples rafraîchissements et changements de moquettes à des opérations très lourdes de remise à neuf ou de reconstruction d’espaces. Certains bateaux, comme ce fut récemment le cas avec quatre unités de MSC Cruises, sont même allongés afin d’accroître leurs capacités et intégrer de nouveaux locaux et services.

Alors que la croisière connait un essor considérable, se traduisant par un programme de constructions neuves sans précédent (plus de 70 nouveaux navires doivent être livrés d’ici 2025 pour une valeur supérieure à 50 milliards d’euros), le marché de la rénovation va mécaniquement continuer lui aussi de croître. Et dans ce domaine, les chantiers européens, notamment allemands, espagnols, italiens et français, sont bien placés. Ainsi, selon Seatrade Cruise, cette activité a représenté pour eux, en 2015, un milliard de dollars de contrats.