Défense
Le marché des Scalp Naval notifié à MBDA

Actualité

Le marché des Scalp Naval notifié à MBDA

Défense

Après les FREMM et les Barracuda, un autre programme majeur de la marine vient d'être lancé. Le contrat des missiles de croisière navals (MDCN) a été notifié le 29 décembre par la Délégation Générale pour l'Armement à MBDA, signature qui a été annoncée jeudi dernier. D'un coût prévisionnel de 910 millions d'euros, le programme porte sur 250 Scalp Naval, soit 200 pour les futures frégates multi-missions et 50 pour les sous-marins nucléaires d'attaque du type Barracuda. La première des quatre tranches du contrat s'élève à 560 millions d'euros et comprend le développement du missile, ainsi que la fourniture des 50 premières munitions destinées aux FREMM et livrables à l'été 2013. « Avec la notification du contrat SCALP Naval, la France se dote à l'horizon 2013 d'une capacité stratégique nouvelle et unique en Europe, en toute indépendance. Le SCALP Naval, premier missile de croisière naval européen, dispose des technologies les plus avancées. Enfin, ce contrat permet à MBDA de maintenir un niveau technologique élevé et une base industrielle forte en France », estime Marwan Lahoud, président de MBDA, filiale d'EADS (37.5%), BAE Systems (37.5%) et Finmeccanica (25%). « Le MDCN est dérivé du missile de croisière aéroporté SCALP EG, qui équipe les Mirage 2000D et les Rafale. Il apportera une capacité de frappe dans la profondeur à partir des plates-formes navales », souligne de son côté la DGA. Les Scalp Naval seront produits dans l'usine MBDA de Selles Saint Denis, en région Centre. D'un poids de 1.4 tonne et d'une portée supérieure à 1000 kilomètres, ils seront mis en oeuvre depuis les lanceurs verticaux Sylver A70, développé par DCN Equipements Navals, à Ruelle (Charente). Avant d'être embarqués sur les nouveaux SNA, à partir de 2016/2017, ils doteront les FREMM de la classe Aquitaine à raison de 16 munitions par bâtiment. Les Rafale en version F2 et F3 embarqués sur porte-avions mettront, quant à eux, en oeuvre le Scalp EG.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française