Pêche
Le Marginella a quitté Cherbourg

Actualité

Le Marginella a quitté Cherbourg

Pêche

Immobilisé à la pointe du Cotentin depuis juillet 2007, le Marginella, un vieux thonier russe de 55 mètres construit en 1985, a quitté le port de Cherbourg mardi soir. Il a été pris en remorque par Serval, une vielle coque datant de 1977 et immatriculée à Saint-Vincent et Grenadines. Le convoi a mis le cap sur Klaipeda, en Lituanie, son arrivée étant prévue début avril. On ne sait pas s’il s’agit de la destination finale du Marginella ou seulement d’une étape.

Toujours est-il que le départ du thonier provoque l’inquiétude de certaines organisations, à commencer par Robin des Bois, qui estime que ce convoyage représente un danger compte tenu de l’âge et de l’état supposé du Marginella, aussi bien que de son remorqueur, encore plus ancien et sur lequel l’association a de sérieux doutes.

Contrôles à bord avant le départ

Du côté des autorités, on assure que le départ des deux navires s’est effectué dans les règles et après des vérifications menées à bord. « Le Marginella et son remorqueur ont reçu l’autorisation de naviguer après un contrôle du centre de sécurité des navires. Le port de Cherbourg et le CSN ayant donné leur feu vert, il n’y a aucune raison de s’y opposer », explique-t-on à la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. Alors que les services en charge du registre russe sont se sont également rendus à bord du Marginella avant qu'il reprenne la mer, les autorités françaises jouent néanmoins la carte de la prudence. Le convoi a été autorisé à partir et évoluer en Manche mais avec des limitations d’état de la mer strictes, en l’occurrence moins de 3.5 mètres.

Sous surveillance

Le Serval a, en outre, l’obligation, en plus de son positionnement AIS, de signaler au CROSS sa situation toutes les deux heures. Les autres centres de surveillance maritimes européens qui seront concernés par le transit des deux bateaux, notamment en Belgique et aux Pays Bas, ont également été informés du passage du convoi. Progressant à petite vitesse, soit une demi-douzaine de nœuds environ, le Serval et le Marginella devraient avoir franchi le détroit du Pas de Calais ce jeudi matin et remonter la mer du nord avant de s’engager en Baltique.

On ne connait pas le devenir du vieux thonier, qui ne sera pas forcément envoyé à la casse. Robin des Bois redoute notamment qu’il soit remis en service et aille pêcher au large des côtes africaines.

Pour mémoire, le Marginella avait été remorqué à Cherbourg par l’Abeille Liberté suite à un incendie dans son compartiment machine. L’équipage, russe et balte, était resté plusieurs mois à dans le port normand avant de rentrer chez lui sans son bateau, l’armateur refusant d’effectuer les réparations. 

Port de Cherbourg