Marine Marchande

Actualité

Le marin dans la globalisation maritime

Marine Marchande

L'image romantique du marin qui part au long cours vivre mille et une aventures n'est aujourd'hui plus qu'un mythe. Les temps d'escale sont de plus en plus courts, les terminaux portuaires sont excentrés des villes, pour les officiers, les tâches administratives au port s'ajoutent aux responsabilités à la passerelle (préparation et gestion de l'escale, opérations de soutage, de chargement, de déchargement, relation avec les autorités portuaires…) en raison d'un corpus règlementaire qui s'étoffe d'année en année. La libre immatriculation des navires a fait de la marine marchande le premier secteur globalisé dès les années 1970. Le transport maritime fait intervenir un nombre d'acteurs de nationalités aussi diverses que variées avec des équipages hétérogènes, aux conditions sociales parfois très différentes et intégrés dans un système de sous-traitance internationale en cascade. Quelle est la réalité du métier de marin aujourd'hui et à quels défis sera-t-il confronté demain?

Voir la note de synthèse de l'ISEMAR consacré à ce sujet

_______________________________________________

 

L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

- Plus d'informations sur le site de l'ISEMAR

Divers marine marchande