Marine Marchande
Le mauvais temps ralentit la stabilisation du roulier Hoegh Osaka

Actualité

Le mauvais temps ralentit la stabilisation du roulier Hoegh Osaka

Marine Marchande

Beaucoup de vent est annoncé toute la semaine en Manche. Ce qui ne devrait pas faciliter le travail des sauveteurs autour de l’Hoegh Osaka, le roulier qui s’est spectaculairement échoué sur un banc de sable dans le Solent, samedi 3 janvier après son appareillage de Southampton. Le navire de l’armement norvégien Hoegh Autoliners  de 179.9 mètres de long, avec une cargaison de 1400 véhicules et une centaine d’équipements de construction, avait pris brutalement une importante gîte à sa sortie du chenal, obligeant son commandant à l’échouer sur le Bramble Bank, pour éviter tout risque de chavirage.

Il a été libéré du banc de sable, à la faveur de la marée haute dans la journée du 7 janvier, puis remorqué vers un mouillage de Lee-on-the-Solent. Depuis, les opérations de pompage sont menées, de l’eau de mer ayant envahi le navire après qu’un tracteur ait percé la coque.

Les opérations sont donc actuellement ralenties et ne pourront reprendre qu’à la faveur d’une accalmie. Une fois le navire stabilisé, les sauveteurs devront traiter la cargaison.

Pollution en mer et accidents