Vie Portuaire
Le méthanier GDF Suez Global Energy fait son arrêt technique à Marseille

Actualité

Le méthanier GDF Suez Global Energy fait son arrêt technique à Marseille

Vie Portuaire

« C’est un superbe contrat et une excellente nouvelle pour la réparation navale phocéenne ». Jacques Hardelay, président de Chantier Naval de Marseille, ne cache pas sa satisfaction après avoir décroché l’arrêt technique décennal du GDF Suez Global Energy. Livré en 2007 par les chantiers de Saint-Nazaire, le méthanier français, propriété du groupe Engie (ex-GDF Suez), est entré en cale sèche dans la forme 8, où les travaux ont commencé hier. Pendant deux semaines, les équipes de CNM et de ses sous-traitants vont mener à bien le carénage du navire, long de 219.5 mètres et capable de transporter 74.000 m3 de gaz naturel liquéfié. « Même s’il n’y a pas d’intervention sur les cuves, ce navire apporte beaucoup d’activité et c’est un chantier complexe, avec en particulier de nombreux travaux mécaniques ».

Pour emporter ce contrat, la bataille a été rude, les méthaniers d’Engie ne venant plus effectuer leurs arrêts techniques à Marseille depuis bien longtemps. En fait, c’est le chantier espagnol Navantia de Cadix qui accueillait ces dernières années les navires du groupe présents dans les eaux européennes. Alors que CNM cherche à diversifier son activité, constituée en majorité d’arrêts techniques de ferries et paquebots, l’enjeu était donc très important : « Avec cette commande, CNM confirme son positionnement sur le segment de marché du GNL et le retour d’Engie est un important signe de confiance pour notre chantier. Notre engagement est, bien sûr, de réaliser les travaux dans les délais contractuels et à un niveau de qualité optimal », souligne Jacques Hardelay. Ce dernier ne cache pas que le GDF Suez Global Energy constitue « un examen de passage » en vue de nouer un partenariat de long terme avec Engie afin de faire de Marseille un nouveau pôle de soutien technique de sa flotte gazière.

Et d’ores et déjà, un autre contrat se profile selon Peter Justesen, directeur Transport Maritime du groupe : « Engie est très heureux de confier ce navire à Chantier Naval de Marseille, dont l’offre a été la plus performante face à la concurrence internationale. Nous sommes heureux qu’un chantier français, celui de Marseille, fasse perdurer et développe l’expertise propre à satisfaire aux spécificités de notre industrie. Le Chantier Naval de Marseille devrait d’ailleurs accueillir prochainement un autre navire de la flotte Engie ».

Port de Marseille Engie | Toute l'actualité maritime du géant de l'énergie