Défense
Le ministère de la Défense double ses commandes en 2009

Actualité

Le ministère de la Défense double ses commandes en 2009

Défense

Cette année, le ministère de la Défense va doubler ses commandes à l'industrie d'armement. En tout, quelques 20 milliards d'euros seront notifiés, contre un peu moins de 10 milliards l'an dernier. Cette augmentation conséquente des crédits d'investissement est la conséquence de l'entrée en vigueur de la première annuité de la nouvelle loi de programmation militaire. Vient, de plus, s'ajouter une part du plan de relance de l'Economie, lancé par le gouvernement pour soutenir l'industrie face aux conséquences de la crise. Dans ce cadre, 1.4 milliard d'euros supplémentaires sont affectés à la Défense, y compris dans des projets de recherche et développement.
Parmi les gros contrats attendus cette année, figure une quatrième commande pour le Rafale de Dassault Aviation. Ce lot doit comprendre 60 appareils, dont 9 pour l'aéronautique navale.

Frégates, SNA et BPC

Les futurs moyens de la Marine nationale doivent être complétés avec trois Frégates Européennes Multi-Missions, soit une en version anti-sous-marine et deux à vocation antiaérienne. Faisant suite à celui de 2005, ce nouveau contrat portera à 11 le nombre de FREMM devant être réalisées par DCNS. La première, l'Aquitaine, est en cours d'assemblage à Lorient pour une livraison en 2012. Comme prévu par le projet de loi de finances 2009, DCNS doit également se voir notifier le second des six nouveaux sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) du type Barracuda. La tête de série, le Suffren, est actuellement en construction à Cherbourg pour une livraison en 2017.
Les crédits affectés au plan de relance de l'Economie permettront, en parallèle, de financer la commande du troisième bâtiment de projection et de commandement (BPC) du type Mistral. Ce navire sera commandé en avril et livré en 2012 par les chantiers STX de Saint-Nazaire.