Défense
Le ministère de la Défense va devoir économiser 285 millions d'euros

Actualité

Le ministère de la Défense va devoir économiser 285 millions d'euros

Défense

La rigueur va toucher tout le monde, y compris les armées. Hier soir, Gérard Longuet a exposé aux députés de la Commission de la Défense de l'Assemblée nationale des mesures correctives au budget prévu en 2012 pour son ministère. Ces derniers jours, on s'attendait à une coupe de l'ordre de 185 millions d'euros mais, finalement, ce sont 285 millions d'euros d'économies qu'il faudra trouver au sein de la Défense. Selon certaines sources, Matignon aurait, en effet, demandé un effort supplémentaire à l'Hôtel de Brienne. « Il est aujourd'hui avéré qu'il est tout à fait irréaliste de penser que la trajectoire fixée par la loi de programmation militaire sera respectée », a réagi Patricia Adam, députée socialiste du Finistère et membre de la Commission de la Défense.
Pour l'heure, on ne sait pas avec précision où seront faites les économies. Néanmoins, plusieurs pistes auraient été évoquées hier soir. On parle, ainsi, de coupes dans les budgets de certaines écoles, dans les études opérationnelles, dans le fonds de restructuration des territoires, mais aussi dans le maintien en condition opérationnelle. Pour de nombreux militaires, un rabotage dans le MCO est délicat, les équipements étant particulièrement sollicités en opérations extérieures, alors que les budgets alloués paraissent déjà bien minces et, parfois, insuffisants.

Mer et Marine, avec la rédaction du Télégramme.

Marine nationale