Défense
Le missile Meteor entre en service en Suède

Fil info

Le missile Meteor entre en service en Suède

Défense

Produit par MBDA, le nouveau missile air-air à longue portée Meteor est désormais opérationnel, et c’est l’armée de l’air suédoise qui a été la première, le 11 juillet, à déclarer sa mise en service sur le Gripen. Il devrait en être de même en France sur le Rafale, dans la cadre du programme F3R, en 2018. Et l’on parle désormais d’un calendrier similaire pour l’Eurofighter Typhoon.

Issu d'une coopération lancée en 2003 entre l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie, le Royaume-Uni et la Suède, le Meteor est un engin de 3.65 mètres de long propulsé par statoréacteur. Il devrait présenter une vitesse supérieure à Mach 4 et une portée d'une centaine de kilomètres, avec une zone d'interception assurée dans laquelle la cible ne pourra s'échapper.

MBDA, qui pilote industriellement le programme, a débuté ses livraisons de missiles aux six pays impliqués.

 

Rafale avec 6 AASM, 4 Mica et 2 Meteor (© : ANTHONY PECCHI)

Rafale avec 6 AASM, 4 Mica et 2 Meteor (© : ANTHONY PECCHI)

 

En France, le Meteor équipera les Rafale de l’armée de l’Air et ceux de l’aéronautique navale embarqués sur le porte-avions Charles de Gaulle. Grâce aux performances du radar RBE2 à antenne active de Thales équipant en série le Rafale depuis fin 2013, le Meteor sera capable d’intercepter des objectifs à  très longue distance. Il sera utilisé en complément du missile air-air Mica, qui présente une moindre allonge mais demeure très efficace en combat rapproché ou pour l'autodéfense. 

 

 

MBDA | Toute l'actualité du missilier européen