Défense
Le Mistral arrive aux Etats-Unis

Actualité

Le Mistral arrive aux Etats-Unis

Défense

Parti le 9 janvier de Toulon, le bâtiment de projection et de commandement Mistral est en vue des côtes américaines. Le BPC va participer à l'exercice Bold Alligator de l'US Navy et de l'US Marine Corps, qui se déroulera du 24 janvier au 13 février sur la côte Est des Etats-Unis. L'action débutera au large de la Caroline du Nord, puis se poursuivra avec un débarquement une plage de Camp Lejeune, vaste zone d'entraînement militaire de l'USMC.
Pour ces manoeuvres, le Mistral embarque, en plus de son équipage de 180 marins, un état-major de 50 personnes armé par la cellule amphibie de la Force aéromaritime française de réaction rapide (FRMARFOR), ainsi qu'un groupe tactique de l'armée de Terre. Fort de 370 hommes, ce dernier estprincipalement composé d'éléments du 21ème Régiment d'infanterie de marine (Rima) et d'autres unités de la 6ème Brigade légère blindée. En tout, 83 véhicules sont présents à bord, soit 3 chars AMX10 RC, 22 véhicules de l'avant blindés (VAB), 20 véhicules blindés légers (VBL), une dizaine de petits véhicules (PVP et P4), une vingtaine de camions de transport (TRM et GBC), ainsi qu'un engin du génie d'aménagement (EGAME). S'y ajoute un détachement de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT), fort de deux hélicoptères de combat Gazelle et quatre hélicoptères de manoeuvre Puma.
Concernant les engins de débarquement, le Mistral déploie pour la première fois le nouvel engin de débarquement amphibie rapide (EDA-R), ainsi que deux chalands de transport de matériel (CTM).

Marine nationale