Défense
Le Mistral manoeuvre avec un LCAC de l'US Navy

Actualité

Le Mistral manoeuvre avec un LCAC de l'US Navy

Défense

Dans le cadre des préparatifs à l'exercice américain Bold Alligator, le bâtiment de projection et de commandement Mistral a manoeuvré mercredi avec un engin de débarquement sur coussin d'air de type LCAC. Dans le cadre d'une qualification préalable à Bold Alligator, le LCAC a embarqué des véhicules de l'armée de Terre présents à bord du BPC. Les manoeuvres se sont déroulées devant une plage de la Virginie. Pour mémoire, dans un souci d'interopérabilité, le Mistral a été conçu, dès l'origine, pour pouvoir embarquer des LCAC américains. Son sistership, le Tonnerre, avait réalisé avec succès les premiers essais d'enradiage avec l'engin américain en 2007.

LCAC avec des véhicules français   (© : US NAVY)
LCAC avec des véhicules français (© : US NAVY)

Parti le 9 janvier de Toulon, Mistral embarque pour sa part le nouvel engin de débarquement amphibie rapide (EDA-R), auquel s'intéressent les Américains, ainsi que deux chalands de transport de matériel (CTM). En plus de son équipage de 180 marins, le bâtiment abrite un état-major de 50 personnes et un groupe tactique de l'armée de Terre fort de 370 hommes, 83 véhicules et 6 hélicoptères. Ces unités seront engagées au sein du plus vaste exercice amphibie organisé ces dernières années par l'US Navy et l'US Marine Corps. Après une semaine de préparation, les choses sérieuses commenceront lundi au large de la Caroline du nord et se dérouleront jusqu'au 12 février, avec notamment un débarquement de troupes à Camp Lejeune. Pour l'occasion, les Américains mobilisent une imposante armada, emmenée par un groupe aéronaval et un groupe amphibie articulés autour du porte-avions USS Enterprise et USS Iwo Jima.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française