Défense
Le Mistral rentre à Toulon, le Tonnerre prépare son départ de Brest

Actualité

Le Mistral rentre à Toulon, le Tonnerre prépare son départ de Brest

Défense

Le Bâtiment de Projection et de Commandement Mistral achève aujourd’hui sa traversée de longue durée (TLD). Cette campagne, qui entre dans le cadre de la période de VCM (Vérification des Caractéristiques Militaires), a permis de conduire des essais en mer chaude et d’achever quelques mises au point. La TLD a mené le navire et son équipage en mer Rouge et océan Indien. Le Mistral a notamment fait relâche en Crête, à Djibouti, en Inde et en Turquie. Après trois mois de navigation, le navire rentre aujourd’hui à Toulon, sa base qu’il avait quitté le 21 mars. Dans les prochains mois, il participera à différents exercices, notamment Caïman entre le 12 et le 23 juin, en compagnie d’autres moyens amphibies de la Marine nationale. Michèle Alliot-Marie est attendue à bord le 19 juin. Cette visite du ministre de la Défense interviendra en marge de l’inauguration, à Toulon, des locaux HRF (High Response Force) certifiés OTAN. Après un arrêt technique cet été et une longue permission pour l’équipage, le Mistral sera engagé, du 29 septembre au 13 octobre, dans l’exercice interallié Brilliant Midas. C’est à cette occasion que la marine pourra tester ses capacités à embarquer un PC capable de gérer une force OTAN. Rappelons que la France doit prendre son tour d’alerte de la force amphibie de l’alliance en janvier 2007.

Admission au service prévue en novembre

Livré le 26 février à la marine, le BPC est le premier d’une nouvelle génération de bâtiments polyvalents. D’un déplacement de 21.500 tonnes en charge, cette unité sera la deuxième de la flotte par sa taille, après le porte-avions Charles de Gaulle. A la fois transport de chalands de débarquement, PC embarqué, porte-hélicoptères et hôpital flottant, il offre des capacités considérables à l’armée française en matière d’intervention vers la terre, d’évacuation de ressortissants ou encore d'opérations humanitaires. Son sistership, le Tonnerre, actuellement en essais à Brest, quittera la Bretagne ce mois-ci pour rejoindre Toulon. Construit comme son aîné par DCN et les Chantiers de l’Atlantique, mais lancé neuf mois plus tard, le navire a bénéficié du retour d’expérience du Mistral, notamment en ce qui concerne la mise au point délicate du système de combat. Ce problème a entraîné un glissement de 8 mois de la livraison du premier navire. Après d’ultimes essais et les exercices majeurs attendus d'ici l'automne, le Mistral doit être admis au service actif en novembre.
_________________________________________

Voir la fiche technique des BPC du type Mistral

Marine nationale