Croisières et Voyages
Le MSC Magnifica attendu lundi prochain à Marseille

Actualité

Le MSC Magnifica attendu lundi prochain à Marseille

Croisières et Voyages

Les autorités françaises ont donné leur feu vert pour que le paquebot MSC Magnifica rejoigne Marseille et y soit désarmé après le débarquement de ses 1771 passagers, dont 692 Français, ainsi que la plupart de ses 928 membres d’équipage. Le navire, qui s’apprête à franchir le canal de Suez pour retrouver la Méditerranée, est attendu dans les bassins phocéens lundi prochain. En coordination avec le port et les autorités françaises, en particulier la préfecture maritime de la Méditerranée, la préfecture des Bouches-du-Rhône, l’Agence Régionale de Santé, mais aussi d’autres services comme le bataillon des marins-pompiers de Marseille, la compagnie MSC Cruises est en train de planifier le rapatriement des passagers. Sachant qu’il n’y a à bord du paquebot aucune suspicion de coronavirus, la situation sanitaire y étant nominale.

Après les passagers, l’armateur devra gérer le retour à la maison de l’essentiel du personnel, le MSC Magnifica allant rester à quai à Marseille en attendant de pouvoir reprendre son activité quand les conditions le permettront. Si le rapatriement des employés européens sera relativement aisé, le retour de ceux originaires de régions lointaines est plus complexe. Philippins et Indonésiens devraient rentrer assez rapidement au moyen de vols affrétés, de nombreuses opérations de ce type ayant déjà été conduites pour d’autres navires, en Europe et aux Etats-Unis. Certaines nationalités sont en revanche plus problématiques, puisqu’il s’agit de ressortissants de pays dont la fermeture des frontières est plus dure. On pense notamment aux Indiens, mais aussi aux Mauriciens et Malgaches, nombreux à bord du fait de la présence d’une forte proportion de passagers francophones. Leur rapatriement pourrait donc s’échelonner sur plusieurs semaines en fonction des solutions logistiques qui pourront être mises en place.

Il ne restera à terme à bord du MSC Magnifica que 70 personnes environ, qui assureront la sécurité et la maintenance du navire et de ses principales installations. Un noyau d’équipage qui sera aussi suffisant pour permettre au bateau de prendre la mer, en particulier pour de régulières opérations de ballastage qui ne peuvent être menées dans le port. C’est ce qui se passe avec les trois autres navires de croisière déjà présents dans le port de Marseille, les Costa Smeralda, AIDAsol et Europa 2.

Le MSC Magnifica est l’un des quinze paquebots de MSC Cruises réalisés à Saint-Nazaire et le quatrième et dernier de la classe Musica. Livré en 2010 par les Chantiers de l’Atlantique, ce navire de 294 mètres de long pour 32 mètres de large affiche une jauge de 93.300 GT et compte 1275 cabines. En janvier, il était parti de Marseille pour une croisière autour du monde qui a été interrompue en raison de la pandémie de Covid-19. Arrivé en mars en Australie, il y avait débarqué une petite partie de ses passagers (dont une trentaine de Français), qui avaient choisi une solution de rapatriement en avion proposée par la compagnie. La plupart des clients avait néanmoins préféré rester à bord et faire le voyage retour par la mer, quand bien même il n’y aurait plus d’escale touristique. MSC Cruises avait, un temps, espéré organiser le débarquement à Dubaï début avril mais les Emirats Arabes Unis finirent aussi par fermer leurs ports. Il ne restait donc plus comme solution que de revenir avec tout le monde en Europe, ce qui aura pris trois semaines. A bord, la vie continue normalement, même si les passagers appréhendent forcément un peu le retour dans un quotidien bouleversé depuis leur départ il y a trois mois. Une minute de silence a en tous cas été observée à l’occasion du Vendredi Saint en hommage aux victimes de la pandémie. Quant aux ateliers manuels proposés aux passagers quotidiennement, ils se sont orientés nous disent des passagers vers la production de masques, ce qui permettra à tout le monde d’être équipé au moment de débarquer et de rentrer à la maison.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

MSC Cruises | Toute l'actualité de la compagnie de croisière et de ses paquebots Port de Marseille | Toute l'actualité de la capitainerie