Construction Navale
ABONNÉS

Actualité

Le MSC Seaview sera livré en retard

Construction Navale
Croisières et Voyages

Mauvaise nouvelle pour la compagnie MSC Cruises. Le chantier Fincantieri de Monfalcone est en retard dans l’achèvement de son nouveau paquebot, le MSC Seaview. Il sera livré après la date programmée, avec de sérieuses répercussions sur les opérations de lancement. Prévu initialement pour être réceptionné fin mai, le navire ne le sera pas avant le 4 juin, indique-t-on chez MSC Cruises, qui table désormais sur une mise en service 5 jours plus tard, soit le 9 juin. « Alors qu'une équipe de près de 4000 employés du chantier naval travaille 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour terminer le navire, il aura besoin de quelques jours supplémentaires de montage final. Ce temps supplémentaire est nécessaire pour préparer pleinement MSC Seaview et - surtout - pour s'assurer qu'il est en mesure de fournir l'expérience de vacances que les clients sont en droit d'attendre de MSC Cruises », explique l’armateur, sollicité par Mer et Marine sur cette question il y quelques jours.  

Le navire devait initialement réaliser sa traversée positionnement à vide jusqu’à Civitavecchia, où son baptême était prévu le 2 juin, puis enchainer avec les All Stars, évènement annuel de la compagnie réunissant ses meilleurs partenaires agents de voyages venus du monde entier. Toutes ces cérémonies tombent à l’eau, de même qu’une mini-croisière commerciale de 3 jours prévue du 7 au 10 juin, dans la foulée des All Stars.  Les passagers qui avaient réservé cette traversée seront remboursés et bénéficieront d'une indemnité de 300 à 800 euros selon la catégorie de cabine. 

Finalement, l’inauguration du MSC Seaview n'interviendra que le 9 juin, non plus à Civitavecchia mais à Gênes, le navire embarquant dès le lendemain ses premiers clients pour son programme estival de croisières en Méditerranée occidentale, avec notamment Marseille comme port d’escale et d’embarquement.

Ce genre de retard dans la livraison d'un grand paquebot est exceptionnel, pour ne pas dire rarissime, surtout pour un navire qui n’est pas un premier de série. Il s’agit en effet du sistership du MSC Seaside, livré le 29 novembre dernier par Fincantieri. Ce programme était il est vrai très ambitieux puisque seulement six mois séparent les deux bateaux. Cela alors que le plan de charge du constructeur italien est actuellement très élevé. Monfalcone n’était d’ailleurs pas en mesure de produire les deux MSC à une telle cadence, ce qui avait impliqué la réalisation d’une part importante de la coque du Seaview dans un autre chantier de Fincantieri, d’où elle avait ensuite été remorquée.

Long de 323 mètres pour une largeur de 41 mètres et une jauge supérieure à 154.000 GT, le MSC Seaview pourra accueillir jusqu’à 5179 passagers, servis par 1413 membres d’équipage. Il comptera 2066 cabines et suites, dont 76% avec vue sur la mer (72% avec balcon privatif). 

Une version agrandie avec deux paquebots supplémentaires doit suivre. Livrables en 2021 et 2023, les Seaside EVO verront leur longueur passer à 339 mètres pour une largeur inchangée, alors que leur jauge atteindra 169.380 GT pour une capacité totale de 5646 passagers (2280 cabines), soit 7280 personnes avec l’équipage.

 

MSC Cruises Fincantieri