Marine Marchande

Actualité

Le Napoléon Bonaparte doit entrer en cale sèche demain

Marine Marchande

Après avoir été renfloué, le ferry Napoléon Bonaparte, de la SNCM, doit normalement entrer demain en cale sèche. Le navire sera remorqué du poste 40 à la forme 8 du port de Marseille. C’est là que seront menées les expertises destinées à évaluer l’ampleur des dégâts, ainsi que le coût et la durée estimés des réparations. Après avoir rompu ses amarres en pleine tempête, dans la nuit du 27 au 28 octobre, alors qu’il avait été positionné le long de la digue du large, le Napoléon Bonaparte avait violemment heurté un quai, ouvrant une large brèche dans sa coque. Cette voie d’eau a entrainé l'envahissement de nombreux compartiments, l’arrière du navire coulant au fond du port. Les travaux de renflouement ont  été menés à bien par la société néerlandaise Svitzer, filiale du groupe danois A.P. Moller-Maersk.

Qu’il soit réparé ou non, le Napoléon Bonaparte ne pourra reprendre du service pour la saison entre Marseille et la Corse. La SNCM compte donc le remplacer, dès les vacances de février, par un navire affrété. Il pourrait s’agir d’un ferry de la compagnie italienne GNV.

Livré en 1996 par les chantiers de Saint-Nazaire, Le Napoléon Bonaparte mesure 172 mètres de long pour 30.4 mètres de large. Il peut accueillir 2460 passagers et embarquer 700 voitures.

Corsica Linea (ex-SNCM)