Marine Marchande
Le Napoléon Bonaparte participe à un exercice de contre-terrorisme maritime

Actualité

Le Napoléon Bonaparte participe à un exercice de contre-terrorisme maritime

Marine Marchande

Le ferry Napoléon Bonaparte, de la SNCM, a participé la semaine dernière à un exercice de contre-terrorisme maritime en Méditerranée. Les manoeuvres se sont déroulées du 6 au 9 novembre, s'achevant dans la région de Sète. Suivant le scénario, le navire, avec 276 personnes à bord, a été pris d'assaut par des terroristes, provoquant le déclenchement par les autorités françaises du plan «Piratmer ». Après 72 heures de négociations, un assaut est finalement donné afin de reprendre le contrôle du ferry, conjointement par les gendarmes du GIGN et les commandos marine. « Cet exercice de crise de niveau national entre dans le cadre des entraînements contre le terrorisme maritime. La marine nationale, la gendarmerie et les forces interarmées, impliquées lors du déclenchement d'un tel plan par le gouvernement, se rodent régulièrement sur ce type d'exercice majeur », explique le GIGN, qui s'entraine tous les ans, depuis 1990, avec les commandos marine. Les exercices, baptisés « Armor » en Atlantique et Manche ou « Estérel » en Méditerranée, permettent aux unités de travailler conjointement sur des scénarios se rapprochant au plus près de la réalité. « C'est l'occasion de tester les procédures d'intervention et la coordination de l'ensemble des acteurs concernés (unités d'intervention spécialisées soutenues par des moyens aéromaritimes), contre diverses menaces et agressions intentionnelles à l'encontre des ressortissants français ou d'intérêts français », souligne l'unité d'élite de la Gendarmerie nationale.
Lors des exercices, des navires civils sont mis à contribution. Cette fois, ce fut donc le cas du Napoléon Bonaparte, que la SNCM n'exploite pas entre Marseille et la Corse durant la saison creuse. Long de 172 mètres, ce très beau ferry, livré en 1996 par les chantiers de Saint-Nazaire, peut transporter 2400 passagers et 700 voitures.

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française