Défense
Le Narwhal en cours d’installation sur la FREMM Normandie

Actualité

Le Narwhal en cours d’installation sur la FREMM Normandie

Défense

Le nouveau canon télé-opéré de Nexter est en cours d’installation sur la seconde frégate multi-missions de la Marine nationale. Actuellement en achèvement à flot sur le site DCNS de Lorient, la Normandie débutera ses essais en mer dans les prochaines semaines. Elle sera la première FREMM à mettre en œuvre le Narwhal, avec deux systèmes logés de part et d’autre du hangar hélicoptère.  

Développé par Nexter avec des briques de technologies éprouvées (tourelle de l'hélicoptère Tigre, affûts manuels marine), ce nouveau système, doté d'un affût de 20mm, est gyrostabilisé et dispose d'une fonction de poursuite automatique couplées à un télémètre laser. Conçu pour la lutte contre les menaces asymétriques, le Narwhal offre, selon Nexter, une grande précision quelque soient les conditions de mer, une puissance de feu bien supérieure à des systèmes de 12.7mm et une capacité de réponse dans la frappe quasi-identique à du calibre 30 ou 40mm. Le Narwhal peut fonctionner en mode totalement automatique, sans servant et sans obligation d'intégration au système de combat du bâtiment porteur (il ne sera d'ailleurs pas couplé au SDC des FREMM). Pour se faire, le système dispose de sa propre conduite de tir et d'un ensemble de caméras jour/nuit (TV/IR). 

En dehors de la marine française, Nexter compte vendre son nouveau canon naval à l’export. Si le Maroc ne l’a finalement pas retenu pour sa FREMM, le Mohammed VI, que DCNS livrera fin novembre, le groupe d’armement français espère qu’il sera retenu pour équiper les six patrouilleurs récemment vendus au Mozambique par CMN.

Concernant les FREMM, dont 11 unités doivent être construites pour la flotte française, l’Aquitaine, tête de série du programme, recevra ses Narwhal ultérieurement, à l’occasion d’un arrêt technique. 

Nexter Naval Group (ex-DCNS)