Nautisme
Le Nautic 2015 ouvre ses portes

Actualité

Le Nautic 2015 ouvre ses portes

Nautisme

La 55ème édition du salon nautique débute aujourd’hui à Paris et sera ouverte jusqu’au 13 décembre. 800 stands, 825 embarcations et 1400 marques vont s’exposer dans les 100.000 m2 des halls 1 et 2 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Comme chaque année, des espaces vont être réservés à la voile (95 exposants), au motonautisme (140 exposants), à la glisse (50) qui disposera d’un  bassin pour des démonstrations, aux professionnels du tourisme et de la location (130) et à ceux des équipements et des services (355). Des démonstrations et conférences thématiques seront organisées tout au long de la semaine. Une trentaine de nouveautés devraient également être présentées dans un contexte de petite reprise du marché européen du nautisme, après quatre années de résultats négatifs.

Important renforcement des contrôles de sécurité

Le contexte parisien n’est cependant pas très encourageant pour les organisateurs. « La France en guerre, ça n’incite pas vraiment les étrangers à venir », déplorait hier Yves Lyon-Caen, le président de la Fédération des Industries Nautiques. Sept exposants, dont six étrangers, ont annulé leur présence. D’autres ont rencontré des difficultés d’acheminement de leurs bateaux, en raison des déviations de l’autoroute A1, liées à la tenue de la COP 21 au Bourget.

Les organisateurs du salon ont par ailleurs dû fortement augmenter les mesures de sécurité, avec la pose de détecteurs de métaux, la présence de chiens policiers et la palpation systématique à l’entrée. Soit un budget supplémentaire de 100.000 euros. Si Yves Lyon-Caen s’attend « à une petite érosion du visitorat » (qui avait vu une progression de 20% à 230.000 visiteurs en 2014), il espère également que le Nautic pourra aider les visiteurs à se changer les idées. « Les Français retrouvent peu à peu une vie normale et rien n’est mieux qu’un événement festif pour se remettre d’une vie qui a été bouleversée ».

- Vous pouvez suivre le site du Nautic sur le site du Télégramme