Marine Marchande
Le navire autonome Yara Birkeland est livré mais reste à quai

Actualité

Le navire autonome Yara Birkeland est livré mais reste à quai

Marine Marchande

Le premier navire autonome au monde est livré mais il ne va pas naviguer tout de suite. Le Yara Birkeland est sorti des chantiers Vard de Brattvåg, en Norvège et a été remis à son propriétaire, le groupe Yara, hier. Pour autant, il ne va pas naviguer tout de suite, puisque l'organisation logistique des usines Yara n'est pas encore complètement adaptée à sa mise en oeuvre. Il devrait commencer ses navigations fin 2021.

Pour mémoire, le Yara Birkeland est un petit porte-conteneurs disposant d'une propulsion électrique qui devrait naviguer entre les usines Yara de Porsgrunn et les ports de Brevik et Larvik, situés à proximité. C’est Kongsberg qui s’occupe de la propulsion et Leclanché qui fournit les batteries.

Le coût total du Yara Birkeland est estimé à 26 millions d’euros. Soutenu par le gouvernement norvégien dans le cadre de sa politique en faveur de solutions plus respectueuses de l’environnement, le projet a reçu une subvention publique de près de 14 millions d’euros.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.