Vie Portuaire
Le navire de construction Siem N-Sea de passage au Havre

Actualité

Le navire de construction Siem N-Sea de passage au Havre

Vie Portuaire
Energies Marines

Le navire de construction offshore Siem N-Sea, actuellement exploité au profit du futur champ éolien Rampion, au large de l’Angleterre, a fait une brève escale au Havre hier. Il y a effectué une relève d’équipage et en a profité pour regarnir ses soutes avant d’appareiller en fin de journée pour regagner sa zone de travail.

Développé par l’énergéticien E.ON, le champ Rampion, prévu pour être opérationnel en 2018, est situé en Manche, devant les côtes du Sussex. Il doit comprendre 116 machines de 3.5 MW, soit une puissance totale d’environ 400 MW.  

Propriété de l’armement norvégien Siem Offshore et affrété depuis l’an dernier par N-Sea, société spécialisée dans les services subsea, le Siem N-Sea (ex-Siem Stork) a été construit par le chantier norvégien Kleven et mis en service en 2009. Long de 93.6 mètres pour une largeur de 19.7 mètres et un port en lourd de 4200 tonnes, ce navire dispose d’une surface de pont de 1000 m² et d’une grue offshore de 100 tonnes. Celle-ci sert aux travaux sous-marins et au déploiement de robots télé-opérés, mis à l’eau via une moonpool de 7.2 mètres de côté. 

Port du Havre