Défense
Le NH90 français s'appellera Caïman

Actualité

Le NH90 français s'appellera Caïman

Défense

Le ministère français de la Défense a décidé de baptiser Caïman le nouvel hélicoptère NH90 devant équiper l'armée de Terre et l'aéronautique navale. Après de longues discussions, ce nom a finalement été retenu parmi une liste comprenant diverses propositions, dont apparemment celle de Narval. Le programme prévoit notamment la mise en service, à compter de la fin 2011, de 27 machines pour la Marine nationale. Les Caïman remplaceront dans un premier temps les Super Frelon puis, ensuite, les Lynx, afin d'assurer des missions de lutte anti-sous-marine et antinavire, de transport opérationnel et de secours en mer. Pour la petite histoire, Caïman était l'indicatif radio de la flottille 33F, dotée de Super Frelon et dissoute en octobre 1999.
Les nouveaux hélicoptères français, produits sur le site Eurocopter de Marignane, équiperont aussi l'armée de Terre, qui compte pour le moment 34 appareils en commande.

Aéronavale Marine nationale