Nautisme
Le Normand Halvard Mabire et un nouveau Class40 au départ de la Transat Anglaise

Actualité

Le Normand Halvard Mabire et un nouveau Class40 au départ de la Transat Anglaise

Nautisme

Halvard Mabire était dimanche au départ de la Transat Anglaise Plymouth - Boston (The Artemis transat). Le navigateur Normand embarque en solitaire à bord du nouveau Class 40 du chantier Structures et sous les couleurs de la société polonaise Custo Pol. Cette dernière parrainera aussi en 2008 l'équipage champion du Monde Féminin de Match Racing emmené par Claire Leroy et le Bénéteau First 45 Lady Courrier, récent vainqueur du Spi Ouest France.
Concernant Halvard Mabire, c'est à 52 ans un retour pour une traversée de l'Atlantique en compétition et en solo, lui le navigateur et constructeur normand aux expériences maritimes diverses et variées, troisième de la mini-transat 1977, auteur de 4 tour du Monde en équipage notamment en 1985 et 86 aux côtés d'Eric Tabarly, et aux nombreuses places d'honneur sur la solitaire du Figaro, La Route du Rhum, en multicoques, sur l'América's Cup...

Halvard possède sans aucun doute l'un des plus gros palmarès et l'un des plus important vécu français de la course au large. Alors quand l'opportunité s'est présentée de repartir dans des conditions techniques intéressantes au large et en compétition, le marin, habituellement si occupé par le management de monocoques de 60 pieds, n'a pas transigé.

Course contre la montre


Une course contre la montre a alors débuté pour être au départ de la fameuse Transat Anglaise dans la catégorie des 40 pieds. Christian Bourroullec et son chantier Structures ont mis les bouchées doubles pour mettre à l'eau rapidement leur dernier bébé, le Pogo 40 S, petit frère du Pogo 40 mais optimisé au maximum des limites de la jauge de la classe 40. Début avril s'était chose faite. Halvard prend à plusieurs reprises la mer pour tester sa machine avant la traversée de l'Atlantique Nord qu'il a déjà réalisé. « C'est un parcours que je connais assez bien pour avoir participé à la Twostar 1994 et à l'Ostar en 1988 sur un catamaran de 60 pieds (sixième place). Je suis très content de prendre le départ de la Transat Anglaise. C'est la première fois dans ma vie de marin que je pars sur une transatlantique en course à bord d'un nouveau voilier, le Pogo 40 S. Ce bateau a un gros potentiel ».

Le Pogo 40 S


« Nous avons décidé de construire un nouveau Pogo 40 de façon à rester dans le coup par rapport aux autres voiliers de la Class 40. L'idée était d'être au maximum des caractéristiques de la jauge de la classe. Contrat rempli car nous sommes le plus proche des limites de cette jauge », explique Christian Bourroullec, patron du chantier Structures. Le Pogo 40 S a exactement le même moule que son frère le Pogo 40 mais le bateau a été entièrement repensé. « La structure est en sandwich afin de gagner du poids, le système de ballast est bien différent ainsi que les aménagements alors que le poids du lest a augmenté de 430 kg. Cela va faire un voilier évidemment plus rapide au près et au reaching. Nous sommes très heureux qu'Halvard Mabire utilise le nouveau Pogo 40 S pour une première et pas n'importe laquelle car il s'attaque à la Transat Anglaise ! ».

The Artemis Transat