Construction Navale

Actualité

Le Norwegian Breakaway gagne la mer du Nord

La descente de la rivière Ems fut impressionnante, particulièrement le passage des ponts et écluses. C’est finalement le 13 mars que la météo au nord de l’Allemagne fut assez clémente pour permettre le départ du Norwegian Breakaway de Papenburg. Le plus gros paquebot réalisé jusqu’ici par le constructeur allemand Meyer Werft a d’abord quitté le chantier en marche arrière, avec une marge de manœuvre particulièrement étroite.  Puis il a évité afin de présenter sa proue vers l’aval de l’Ems, qui débouche dans la mer du Nord. Le transit, pour lequel les équipes de Meyer Werft et de l’armateur américain NCL ont travaillé durant plusieurs mois compte tenu de sa complexité, a duré 24 heures. Avant de s’élancer pour la première fois au large, l’imposant navire s’est arrêté dans le port néerlandais d’Eemshaven, à l’embouchure de la rivière.

 

 

Le Norwegian Breakaway sur l'Ems (© MEYER WERFT)

 

Le Norwegian Breakaway sur l'Ems (© MEYER WERFT)

 

Le Norwegian Breakaway sur l'Ems (© MEYER WERFT)

 

Le Norwegian Breakaway sur l'Ems (© MEYER WERFT)

 

Le Norwegian Breakaway sur l'Ems (© MEYER WERFT)

 

 

A l’issue de ses essais en mer et des travaux d’achèvement, le Norwegian Breakaway sera livré fin avril à NCL. Long de 324 mètres pour une largeur de 39.7 mètres, ce paquebot présente une jauge de 145.000 GT. Doté de 18 ponts et comptant 2014 cabines et suites, il pourra accueillir jusqu’à 3969 passagers, servis par 1600 membres d’équipage. Il sera inauguré le 26 avril à Rotterdam. Puis, après sa présentation sur le marché européen, le Norwegian Breakaway appareillera de Southampton et gagnera le 7 mai New York, son port d’attache, où il sera baptisé.

Un navire du même type, le Norwegioan Getaway, est actuellement en construction pour une livraison en janvier 2014. Il sera suivi par une unité plus grande, (163.000 GT et 4200 passagers) livrable en octobre 2015.

 

 

 

Meyer Werft