Vie Portuaire
Le Norwegian Epic en cale sèche à Marseille

Actualité

Le Norwegian Epic en cale sèche à Marseille

Vie Portuaire

Parti le 4 novembre du môle croisière de La Seyne-sur-Mer, le paquebot Norwegian Epic a rejoint le lendemain Marseille. Il est entré dans la forme 10 où il a été mis en cale sèche. Long de 329 mètres pour une jauge de 155.900 GT, ce navire de 2114 cabines a pour mémoire été livré en 2010 par les Chantiers de l’Atlantique. Il s’agit du troisième paquebot de la compagnie américaine NCL à réaliser un arrêt technique dans les bassins phocéens depuis cet été. Les deux autres, les Norwegian Breakaway et Norwegian Getaway, deux sisterships de 326 mètres, 145.655 GT et 2000 cabines sortis en 2013 et 2014 des chantiers allemands Meyer Werft, ont profité de ce long arrêt dans le port français pour être équipés de systèmes de lavage des fumées (scrubbers). Ils sont toujours à Marseille, le Getaway étant parti s’amarrer au terminal croisière alors que le Breakaway est accosté le long de la forme 10.

Ces navires offrent un peu de travail à Chantier Naval de Marseille, qui est cependant encore très loin d'avoir retrouvé une activité nominale en raison de la crise, qui a mis à l'arrêt l'industrie de la croisière et reporté de nombreux arrêts techniques. Les forme 8 et 9 sont d'ailleurs vides actuellement. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Port de Marseille