Construction Navale
Le Norwegian Escape rejoint la mer du Nord

Actualité

Le Norwegian Escape rejoint la mer du Nord

Construction Navale
Croisières et Voyages

Le tout nouveau fleuron de la compagnie américaine Norwegian Cruise Line est arrivé samedi matin dans le port néerlandais d’Eemshaven, à partir duquel il va réaliser ses essais en mer. Le Norwegian Escape avait quitté la veille le chantier allemand Meyer Werft de Papenburg, où il a été construit, afin de descendre l’Ems et rejoindre l’embouchure de la rivière, qui se jette dans la mer du Nord. Un transit réalisé avec des remorqueurs et surtout en marche arrière, le navire étant trop grand pour pouvoir éviter. 

 

 

Ce géant de 324.6 mètres de long et 164.600 Gt de jauge sera le plus gros paquebot exploité jusqu’ici par NCL, qui doit le réceptionner le 22 octobre et l’inaugurer dans la foulée à Hambourg. Après les festivités, le navire appareillera pour les Etats-Unis afin de rallier Miami et y débuter, à partir du 14 novembre, sa première saison dans les Caraïbes.

Premier d’une série de quatre paquebots constituant la classe Breakaway Plus, dont les trois suivants seront livrés en 2017, 2018 et 2019, le Norwegian Escape compte 2174 cabines et suites. Il s’agit d’une version améliorée et plus volumineuse des Norwegian Breakaway et Norwegian Getaway, deux unités de 146.600 GT achevées par Meyer Werft en 2013 et 2014. Le second navire de la classe Breakaway Plus, le futur Norwegian Bliss, a vu sa construction débuter le 16 septembre à Papenburg. 

Meyer Werft Norwegian Cruise Line NCL