Croisières et Voyages
Le nouveau concept de TAAJ Croisières fait un tabac

Actualité

Le nouveau concept de TAAJ Croisières fait un tabac

Croisières et Voyages

Lancé en 2010, TAAJ Croisières, qui a succédé à Taitbout Voyages, est en pleine croissance après avoir complètement bouleversé son approche des voyages maritimes. Allié à Costa Croisières, le voyagiste français, qui propose un produit francophone unique à bord du Costa Allegra, compte accueillir en 2012 plus de 14.000 passagers et atteindre dans deux ans le seuil des 20.000 clients, soit le triple de la fréquentation enregistrée en 2009. « Le monde de la croisière est devenu bicéphale. Une offre très importante s'est développée sur les grands navires, qui sont devenus de grands resorts familiaux, mais il y a toujours une demande pour des croisières plus traditionnelles, un marché de niche que nous avons souhaité développer avec un produit original », explique Antoine Adam. Issu du monde de la presse, ce dernier a fondé Pleine Vie en 1995 et, à la même époque, a créé plusieurs filiales, dont Taitbout Voyages, vendue en 2000 et reprise huit ans plus tard. Entre temps, le marché de la croisière en France avait bien changé. Paquet et le Mermoz n'étaient plus là, alors que les paquebots géants étaient déjà devenus la norme, sous l'impulsion des renouvellements de flottes chez Costa, puis MSC. Antoine Adam a donc pris le pari de complètement remettre à plat l'activité croisière de sa société pour s'adapter à l'évolution du marché et se positionner sur un nouveau segment avec un concept novateur. La métamorphose a débuté avec un changement de nom, Taitbout Voyages devenant TAAJ Croisières. « La marque est, ainsi, mieux identifiée et change de sens, avec un T pour Terre, c'est-à-dire les excursions, le premier A pour Avec vous, car l'encadrement est important, le second A pour Animations, il y en a énormément, et le J pour Joie, car nous voulons créer du bonheur », souligne Antoine Adam. Complètement restructurée, la société change aussi de locaux et voit son équipe se renforcer. Jean-Marc Naillou devient directeur général et Laurent Py directeur commercial, assisté par Clément Duchatelard. « Nous avons renforcé l'équipe et complètement refondu le marketing direct, avec notamment de nouveaux outils informatiques pour connaitre les clients ».

Orgues aquatiques (© : YVES CAURETTE)
Orgues aquatiques (© : YVES CAURETTE)

Orgues aquatiques (© : YVES CAURETTE)
Orgues aquatiques (© : YVES CAURETTE)

Orgues aquatiques en pleine mer

Cette mise en ordre de bataille opérée, TAAJ s'est associée à Costa Croisières pour mettre en place un nouveau concept dédié aux passagers francophones. Un concept basé, en premier lieu, sur les spectacles et la scénographie. Le Costa Marina est, ainsi, devenu une véritable scène flottante, proposant chaque soir, sur son pont extérieur, des spectacles sons et lumière. Un bassin avec 28.000 litres d'eau a, ainsi, été monté sur le pont, avec 42 pompes et des jets d'eau. Dans le même temps, Costa a refait toute la sonorisation des espaces extérieurs. Les orgues aquatiques en mer sont nées : « Il faut imaginer. Vous êtes en pleine nuit et, soudain, le bateau coupe ses moteurs et glisse silencieusement sur l'eau. Les passagers montent sur le pont, toutes les lumières sont éteintes, sauf les feux de navigation. Le commandant sonne trois coups de corne de brume, comme les trois coups au théâtre. Et le concert commence, sous les étoiles, l'eau et la lumière étant synchronisées sur la musique. C'est un spectacle fantastique, très impressionnant et qui procure beaucoup d'émotion. Nous avons par exemple joué Nabucco et des gens étaient en larmes à la fin ».

Antoine Adam (© : DROITS RESERVES)
Antoine Adam (© : DROITS RESERVES)

Le Costa Marina (© : COSTA CROISIERES)
Le Costa Marina (© : COSTA CROISIERES)

Mise en scène des lieux visités

Pour mettre au point la nouvelle programmation, Antoine Adam s'est appuyé sur une première vie, avant la presse et les voyages, qu'il a passé dans le cinéma. En dehors des orgues aquatiques, une croisière avec TAAJ, c'est aussi des « navigations illustrées », avec une mise en scène sonore spécifique au lieu où se trouve le paquebot. La Caldera de Santorin, les Bouches de Kotor au Monténégro ou encore le détroit de Messine ont, alors, une toute autre saveur. « Les gens se rassemblent sur le pont à une heure fixée et ils a et, durant 15 à 30 minutes, ils profitent du paysage avec une mise en scène sonore, deux à cinq voix et des bruitages. Nous leur racontons par exemple les légendes du lieu où navigue le bateau avec une bande son très élaborée comprenant des ambiances de batailles, le bruit des chevaux, etc. Les passagers ont, alors, vraiment la sensation de vivre quelque chose».

Les « Demoiselles TAAJ » (© : YVES CAURETTE)
Les « Demoiselles TAAJ » (© : YVES CAURETTE)

Pour Antoine Adam, la croisière doit être une « usine à rêve » et, pour son nouveau concept, le fondateur de TAAJ reconnaît s'être « complètement lâché ». Ainsi, il a été jusqu'à réintroduire les feux d'artifice tirés depuis un navire ! Ces spectacles pyrotechniques ont été élaborés par le célèbre Groupe F, à qui l'on doit notamment le feu d'artifice de la Tour Eiffel durant le passage à l'an 2000 ou encore celui du Burj Khalifa, la plus haute tour du monde, inaugurée il y a un an à Dubaï. Les normes de sécurité étant drastiques, TAAJ a, malgré toutes les précautions prises, été néanmoins contrainte de cesser pour le moment ces tirs. Mais elle garde espoir, un jour, de pouvoir reprendre ces magnifiques spectacles.

Cabaret (© : YVES CAURETTE)
Cabaret (© : YVES CAURETTE)

Spectacle de danse (© : YVES CAURETTE)
Spectacle de danse (© : YVES CAURETTE)

Une multitude d'autres spectacles nocturnes

En attendant, TAAJ propose, en plus de ceux que nous avons déjà évoqués, toute une variété de spectacles nocturnes au cours de ses « fêtes de la nuit », qui ponctuent la croisière. Toujours en profitant du pont extérieur, des spectacles de danse sont organisés sous les étoiles, alors que TAAJ prépare pour la saison prochaine une prestation de clowns qui devraient jongler avec les orgues aquatiques. « Il faut penser à toutes les générations car, sur les croisières, nous avons aussi des grands-parents qui viennent avec leurs petits enfants ». L'une des autres grandes attractions de la traversée est un écran géant gonflable. Haut de 14 mètres et s'étalant sur 100 m², cet écran fait face aux passagers, qui sont allongés dans des transats, ou accoudés aux rambardes du pont supérieur. Pendant une demi-heure, les spectateurs assistent à la déclamation d'extraits de poèmes ou de répliques de cinéma, accompagnées au piano. On peut aussi, avec cet écran, voir apparaître Charlot pour une séance de cinéma rétro en plein air et à l'ancienne, avec ouvreuses et machines à pop corn ! Enfin, TAAJ se sert de cet écran pour organiser un cabaret sous les étoiles jusque tard dans la nuit. De nombreuses autres animations sont proposées en parallèle sur les différents espaces du navire. Il y a également un ténor à bord, qui anime une chorale constituée de passagers et se produisant devant les autres clients !
L'offre en termes d'animations et de spectacles est donc impressionnante et va encore s'enrichir en 2012, notamment avec un spectacle sur le cosmos.

Piano en extérieur (© : YVES CAURETTE)
Piano en extérieur (© : YVES CAURETTE)

Chorale (© : YVES CAURETTE)
Chorale (© : YVES CAURETTE)

Des croisières 100% francophones

Dans sa nouvelle configuration, TAAJ a proposé sa première croisière le 10 mars 2011, la saison s'arrêtant le 7 juillet. « En six mois, le taux d'habitués a augmenté de 36% et de nombreux clients ont, dès leur retour, immédiatement réservé pour la saison suivante. C'est un véritable succès ». Un succès qui tient bien entendu au spectacle, mais aussi au fait que TAAJ et Costa aient développé un produit 100% francophone et des croisières tout inclus, les boissons étant comprises dans le tarif. Signalétique et communications à bord, menus et autres programmes TV sont en Français, alors que l'équipage, international, prend des cours de langue pour faciliter la communication avec les passagers. TAAJ, qui dispose à bord d'une équipe, propose aussi un grand journal de bord quotidien de 8 pages, dont une quadri, avec les traditionnelles informations sur le navire et les activités, mais aussi une présentation de l'escale et des excursions programmée le lendemain, avec conseils pratiques. Le tout, bien entendu, en Français. Et, toujours dans cette langue, des conférences liées aux excursions sont proposées, alors que le commandant est lui aussi Français et participe, comme les conférenciers, à des navigations commentées pour que les passagers découvrent mieux les zones traversées. « Le concept 100% francophone est très important pour que les passagers se sentent bien. La taille du navire est également cruciale. Le Costa Marina, que nous avions en 2011, et son sistership le Costa Allegra, sur lequel nous serons en 2012, sont des bateaux à taille humaine, avec 800 passagers seulement ».

Le journal de bord (© : ANTOINE ADAM)
Le journal de bord (© : ANTOINE ADAM)

Une décoration spécifique

Très important, l'investissement consenti par TAAJ et Costa pour développer le nouveau concept ne se limite pas aux spectacles, aux animations et aux équipements techniques allant avec. « Nous avons également souhaité que le bateau soit redécoré pour créer une ambiance tout à fait spécifique », note Antoine Adam. Lustres vénitiens, appliques, tentures, sculptures... TAAJ a marqué de son emprunte le paquebot, sur lequel on trouve des nouveautés, comme un kiosque à musique avec un orchestre, ainsi qu'un salon de navigation où se déroulent présentations et conférences. Côté décoration, sont aussi apparues les « Demoiselles TAAJ », des personnages en papier éclairés de l'intérieur, dont quatre mesurent 2 mètres de haut, qui tournent sur eux-mêmes chaque soir avec un carillon. Les vêtements des hôtesses accompagnatrices ont également été complètement revus. Les passagers sont donc propulsés dans un véritable monde de spectacle haut en couleurs, qui commence d'ailleurs dès l'embarquement. L'arrivée à bord du navire se fait en effet sur tapis rouge, avec des grooms et un rideau de cirque que franchissent les passagers, accueillis par la directrice de croisière et dont le nom est annoncé par un huissier. Quant aux débarquements, ils se font au rythme d'une musique de cirque.

L'équipe TAAJ (© : SYLVAIN RENAULT)
L'équipe TAAJ (© : SYLVAIN RENAULT)

Le restaurant (© : YVES CAURETTE)
Le restaurant (© : YVES CAURETTE)

Le kiosque (© : DOROTHEE ADAM)
Le kiosque (© : DOROTHEE ADAM)

Le salon de navigation (© : YVES CAURETTE)
Le salon de navigation (© : YVES CAURETTE)

Demoiselle TAAJ (© : DOROTHEE ADAM)
Demoiselle TAAJ (© : DOROTHEE ADAM)

Carillon (© : YVES CAURETTE)
Carillon (© : YVES CAURETTE)

(© : YVES CAURETTE)
(© : YVES CAURETTE)

Des destinations originales et très variées

Le concept de TAAJ s'appuie, dans le même temps, sur des destinations originales et très variées. « Nous proposons au départ de Marseille des itinéraires originaux par rapport aux boucles traditionnelles. L'objectif est de sortir des sentiers battus et d'offrir des voyages uniques, avec des destinations que nous sommes les seuls à proposer au départ de Marseille. Ainsi, nous combinons des traversées vers l'Italie et la Grèce, ou vers l'Italie et la Croatie. Il y a de grands incontournables, mais aussi des escales insolites ou peu fréquentées, comme les îles éoliennes, les bouches de Kotor ou Messine », souligne Clément Duchatelard. On notera également que les croisières qui se suivent sont toutes différentes. Cela permet d'éviter une programmation répétitive, de maintenir l''attrait du voyage découverte pour les habitués et de séduire un public très large, tout en permettant aux passagers, s'ils le souhaitent, d'enchainer plusieurs traversées.

Escale en Grèce (© : YVES CAURETTE)
Escale en Grèce (© : YVES CAURETTE)

Pour sa clientèle, plutôt composée de croisiéristes avertis, TAAJ a étudié au mieux les temps d'escales, souvent plus longs que d'habitude, et revu le programme d'excursions, qui se veut très culturel. « Nous travaillons sur une approche de voyage maritime, consacré à la découverte, avec des destinations originales, les navigations illustrées à l'approche des côtes, de nombreuses conférences et un programme d'excursion retravaillé ». TAAJ a eu la même approche pour les traversées proposées en Europe du nord. Celles-ci partiront aussi de France, pour faciliter leur accessibilité. Au départ de Calais, les passagers pourront découvrir, en 2012, le pourtour de la mer Baltique, les fjords norvégiens, le Cap Nord, le Spitzberg et l'Islande avec, là encore, un programme unique.
En tout, TAAJ proposera l'an prochain 21 croisières de 9 à 13 jours sur le Costa Allegra, entre le 18 mars et le 7 novembre.

Escale en Islande (© : YVES CAURETTE)
Escale en Islande (© : YVES CAURETTE)

Un navire plus gros à l'horizon ?

En 2012, TAAJ va changer de navire, Costa Croisières ayant vendu le Marina. C'est donc à bord de son frère jumeau, l'Allegra, que le concept sera déployé, mais sur une période plus longue. Ainsi, les croisières francophones de TAAJ occuperont le navire 7 mois en 2012 et même, normalement, un peu plus en 2013. « Le concept rencontre un fort succès, notamment par le bouche à oreille. Nous souhaitons donc poursuivre notre partenariat avec Costa sur le long terme », affirme Antoine Adam. Côté remplissage, les chiffres sont donc très bons, les passagers étant en majeure partie constitués par le réseau de clientèle de TAAJ, éventuellement complété par Costa. Ainsi, cette année, sur 14 000 passagers ayant navigué sur le programme proposé, 11.500 venaient de TAAJ. Pour répondre à la demande, les deux partenaires seront sans doute amenés à changer encore de navire, à la fois pour répondre à une augmentation prévisible de la demande, mais aussi dans la mesure où la compagnie se séparera sans doute, à plus ou moins brève échéance, de l'Allegra. « A l'avenir, pas tout de suite, nous pourrions avoir besoin d'un navire un peu plus gros, mais nous choisirons un navire permettant de conserver un caractère intimiste », estime Antoine Adam, qui espère bien pouvoir, à terme, affréter un paquebot à l'année.
___________________________________________________

- Plus d'informations sur le site de TAAJ Croisières

Le Costa Allegra (© : COSTA CROISIERES)
Le Costa Allegra (© : COSTA CROISIERES)

TAAJ Croisières