Marine Marchande
Le nouveau ferry de LD Lines ne sera pas au Havre cet été

Actualité

Le nouveau ferry de LD Lines ne sera pas au Havre cet été

Marine Marchande

Le Norman Leader, prévu pour entrer en service cet été sur la ligne Le Havre - Portsmouth, ne sera sans doute pas prêt à temps. En construction aux chantiers ST Marine de Singapour, le nouveau ferry de LD Lines ne pourrait être achevé pour la saison estivale, mais plutôt vers la fin de l'année. Son arrivée en Normandie pourrait donc être repoussée à 2011. En attendant, LD Lines dispose sur la ligne Le Havre - Portsmouth d'une liaison par ferry conventionnel avec le Côte d'Albâtre et, à partir du 22 mars, d'un service rapide avec le catamaran Norman Arrow.
Concernant le Norman Leader, il s'agit du premier ferry neuf commandé par LD Lines, filiale de Louis Dreyfus Armateurs. Après avoir confié à ST Marine la réalisation des deux nouveaux rouliers (City of Hamburg et Ciudad de Cadiz) destinés à Airbus, LDA avait, à l'été 2007, signé avec les chantiers singapouriens un contrat portant sur la construction d'un ferry (avec une option sur un second bateau, qui n'a pas été affermie par la suite).

Vue du Norman Leader (© : LD LINES)
Vue du Norman Leader (© : LD LINES)

Long de 160 mètres pour une largeur maximale de 26.2 mètres, Le Norman Leader affichera un tirant d'eau de 6.2 mètres à pleine charge. Disposant de trois ponts pour les véhicules, il comptera 2780 mètres linéaires de parking et pourra transporter 90 pièces de fret ou 620 voitures. La combinaison des espaces et des chargements permettra, par exemple, d'embarquer 67 camions et 200 voitures ou 44 camions et 400 voitures.
En tout, le navire pourra transporter 1300 personnes, dont 1215 passagers. Les espaces couvriront 2500 m2, avec notamment un restaurant en self-service et un restaurant réservé aux routiers. Le futur ferry disposera, en outre, d'un coffee shop, d'un pub et d'un salon comprenant 138 sièges inclinables. Il proposera, de plus, 162 cabines.
La propulsion comprendra quatre moteurs MAN de 5600 kW, la vitesse en service devant atteindre 21.4 noeuds. Le Norman Leader battra pavillon britannique.

Louis Dreyfus Armateurs