Nautisme
Le nouveau Figaro à foils sera construit dans une usine dédiée à Nantes

Actualité

Le nouveau Figaro à foils sera construit dans une usine dédiée à Nantes

Nautisme

Il y avait foule, samedi 3 décembre, sur la grande scène du Nautic, à Paris, pour la présentation du Figaro 3. Depuis le temps qu'on l'attend ce nouveau monotype ! Comme annoncé, le Figaro 3 a bien des foils, un bout-dehors, un mât en carbone, deux safrans. Mais pas de quille pendulaire.

Inspiré des Imoca 

En résumé, ce Figaro 3 a "plus de mât, plus de quille, plus de toile. Il sera donc plus rapide et, on l'espère, plus amusant", résume Vincent Lauriot-Prévost, du cabinet d'architecte vannetais VPLP. Ce nouveau monotype est totalement inspiré des études faites depuis trois ans pour la classe Imoca au niveau des formes de coque, du plan de voilure et des foils. Des foils qui ont été adaptés, les Figaro n'allant pas à la même vitesse que les 60 pieds du Vendée