Energies Marines
Le nouveau navire de G-tec sur le futur champ éolien de Fécamp

Actualité

Le nouveau navire de G-tec sur le futur champ éolien de Fécamp

Energies Marines

EDF EN et ses partenaires poursuivent l’étude du site appelé à accueillir le futur champ éolien qui doit être mis en service au large de Fécamp à partir de 2018. Alors que le mât de mesure installé en février dernier est désormais pleinement opérationnel, deux barges autoélévatrices, le Goliath et le JB 117, se sont relayées sur la zone cet été dans le cadre d’une nouvelle campagne d’études géotechniques visant à approfondir les connaissances du sous-sol marin à l’endroit exact où seront implantées les fondations des 83 éoliennes de 6 MW devant équiper le parc.

 

L'Omalius (© : FABIEN MONTREUIL)

L'Omalius (© : FABIEN MONTREUIL)

 

Depuis plusieurs jours, l’Omalius, nouveau navire de la société belge G-tec, travaille également sur zone. Cet ancien AHTS de 83.4 mètres de long, construit en 1985 par les chantiers norvégiens Ulstein et exploité auparavant par Solstad sous le nom de Norman Draupne, a été racheté l’an dernier par G-tec, qui l’a transformé en navire multifonctions dédié notamment aux investigations sous-marines et à l’étude des fonds marins. Il a dans cette perspective été doté d’équipements de forage et met en œuvre des robots télé-opérés (ROV), dont la mise à l’eau peut s’effectuer au moyen d’une moonpool de 5.15x4.75 mètres. Rénové à Gdansk, en Pologne, l’Omalius, qui présente en outre d’importantes capacités de remorquage (171 tonnes de bollard pull) est arrivé dans sa nouvelle configuration à Anvers en mai dernier. 

 

L'Omalius (© : FABIEN MONTREUIL)

L'Omalius (© : FABIEN MONTREUIL)

L'Omalius (© : FABIEN MONTREUIL)

L'Omalius (© : FABIEN MONTREUIL)

Port du Havre Energies Marines Renouvelables