Défense
Le nouveau patrouilleur brésilien à la mer

Actualité

Le nouveau patrouilleur brésilien à la mer

Défense

Baptisé Amazonas, le nouveau patrouilleur hauturier brésilien, construit en Grande-Bretagne par BAE Systems, a repris la mer. Ce bâtiment n'est autre que l'ex-Port of Spain, premier d'une série de trois patrouilleurs commandés à l'origine par Trinidad et Tobago, qui y a finalement renoncé en septembre 2011. Le Brésil en a donc profité pour acheter ces trois patrouilleurs pour un montant de 159 millions d'euros. Le contrat signé avec BAE Systems comprend, en outre, un accord de transfert de technologie pour la réalisation, dans un chantier brésilien, de bâtiments supplémentaires.
. Longs de 90.5 mètres pour un déplacement de 2000 tonnes en charge, les patrouilleurs du type Amazonas peuvent atteindre 25.8 noeuds et franchir 5500 nautiques à 12 noeuds. Armés par un équipage de 70 hommes, ils peuvent transporter 50 passagers. Leur armement comprend un canon de 30mm, deux canons de 20mm et 2 mitrailleuses de 12.7mm. Ils disposent d'une plateforme pour hélicoptère mais pas de hangar ; ainsi que d'embarcations rapides. Construit à Portsmouth, l'ex-Port of Spain, qui a débuté ses essais à l'été 2010, doit être livré au Brésil d'ici début 2013.
Ces nouveaux bâtiments s'inscrivent dans le cadre du programme PROSUPER, qui vise à moderniser la flotte de surface brésilienne avec 11 nouveaux navires : 5 frégates, 5 patrouilleurs et un pétrolier-ravitailleur. Plusieurs industriels européens sont en lice pour les frégates et le ravitailleur, qui seront réalisés au Brésil.

Marine brésilienne