Défense
Le nouveau patrouilleur de CMN atteint 47 noeuds !

Actualité

Le nouveau patrouilleur de CMN atteint 47 noeuds !

Défense

47 nœuds ! C’est la vitesse impressionnante qu’a atteint hier le premier patrouilleur du type HSI 32 lors de ses essais au large de Cherbourg. Tête de série d’un nouveau modèle développé par CMN et dont le premier client est le Mozambique, qui en a commandé trois exemplaires et a manifesté son intention d'en acquérir d'autres, la « Flèche d’Argent », comme on le surnomme désormais sur les quais cherbourgeois en référence aux Mercedes qui dominaient les Grands Prix automobiles d’avant-guerre, a battu le record de vitesse d’un bâtiment de 32 mètres réalisé en aluminium. Mis à flot le 18 mars, le patrouilleur a fait l’objet de différents essais à quai avant sa première sortie en mer.

 

(© CMN)

(© CMN)

 

Une étape cruciale puisque c’est à cette occasion que les ingénieurs de CMN devaient valider les performances de cette nouvelle plateforme, tant au niveau du design que de la propulsion. Et les résultats sont allés au-delà des espérances. Comme prévu par les calculs, le HSI 32, doté de trois moteurs MTU et trois hydrojets, a déjaugé à partir de 30 nœuds puis est monté en allure jusqu’à atteindre 47 nœuds, soit près de 90 km/h. Une vitesse plus élevée que ce qui était prévu par les architectes navals et d’autant plus remarquable que le bâtiment avait encore, à ce niveau, une réserve de puissance.

Cette première campagne en mer est donc un plein succès pour CMN, qui doit livrer cet été le patrouilleur et ses deux premiers sisterships à la marine mozambicaine. Et qui entend bien placer son nouveau modèle auprès d’autres forces navales.

 

(© CMN)

(© CMN)

 

Imaginé pour l’interception de cibles évoluant très rapidement, ce patrouilleur de 32.2 mètres de long pour 6.4 mètres de large peut franchir 800 milles à 12 nœuds.

Armé par un équipage de 12 marins, il est conçu pour mettre en œuvre un canon télé-opéré de 20mm et deux mitrailleuses de 12.7mm. Une rampe, à l’arrière, permet de déployer une embarcation semi-rigide de 4.8 mètres. Disposant d’une passerelle panoramique avec vision à 360 degrés, le HSI 32 bénéficie d’importants moyens électroniques (radars de navigation et de surveillance, système électro-optique, C-ESM, liaison de données) lui permettant d’œuvrer au contrôle et à la protection des espaces maritimes, tout en menant des missions de recueil de renseignements.

 

(© CMN)

(© CMN)

Constructions Mécaniques de Normandie | Actualité du chantier CMN de Cherbourg