Défense
Le nouveau SNA britannique tire ses premiers missiles Tomahawk

Actualité

Le nouveau SNA britannique tire ses premiers missiles Tomahawk

Défense

Le mois dernier, au large des côtes américaines, le sous-marin nucléaire d'attaque HMS Astute, premier d'une nouvelle série de SNA destinée à la Royal Navy, a réalisé avec succès ses premiers tirs de Tomahawk. Arrivé aux Etats-Unis en octobre, afin de préparer ces tirs de qualification, le bâtiment a mis en oeuvre plusieurs missiles de croisière dans le golfe du Mexique. Durant ces tests, deux variantes du Tomahawk ont été testées : Le Block III, programmé et contrôlé depuis les ordinateurs du bord, et le Block IV, contrôlé par satellite. Tous deux pourront être tirés par les SNA du type Astute. Longs de 5.5 mètres pour un poids de 1.3 tonnes, ces engins affichent une portée de 1600 kilomètres.
Les actuels SNA britanniques, du type Trafalgar, sont déjà équipés du Tomahawk, opérationnel depuis 1999 au sein de la Royal Navy. Le missile américain a été utilisé par la Grande-Bretagne contre des cibles terrestres en Afghanistan, en Irak et plus récemment en Libye.



Tir de Tomahawk depuis le HMS Astute  (© : BAE SYSTEMS)
Tir de Tomahawk depuis le HMS Astute (© : BAE SYSTEMS)

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques