Défense
Le nouveau sous-marin de la Royal Navy s'échoue en Ecosse

Actualité

Le nouveau sous-marin de la Royal Navy s'échoue en Ecosse

Défense

Livré cet été et actuellement en essais, le nouveau sous-marin nucléaire d'attaque britannique s'est échoué vendredi matin dans l'archipel écossais des Hébrides. Le HMS Astute venait de procéder à un transfert de personnel vers la côte, toute proche, lorsque le bâtiment, apparemment surpris par la marée descendante, est allé talonner puis s'est échoué près du pont reliant l'île de Skye à l'Ecosse. Dans la soirée, à la pleine mer, le sous-marin a été déséchoué. On ignore exactement l'ampleur des dommages mais la Royal Navy a assuré qu'il n'y avait aucun risque au niveau du réacteur nucléaire. Quant à la fumée blanche qui s'échappait vendredi du kiosque du navire, il s'agit sans doute du schnorchel qui a servi de cheminée pour les échappements des deux diesels générateurs embarqués sur l'Astute.
Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de cet accident. Le nouveau SNA britannique devrait, quant à lui, être de retour d'ici jeudi dans sa base de Faslane.

Le HMS Astute vendredi (© : DAILY EXPRESS)
Le HMS Astute vendredi (© : DAILY EXPRESS)

Premier d'une série de 7 sous-marins d'attaque à propulsion nucléaire, le HMS Astute présente une longueur de 97 mètres et un déplacement de 7800 tonnes en plongée. Pouvant atteindre la vitesse de 29 noeuds, il est armé par un équipage de 98 sous-mariniers et peut mettre en oeuvre des forces spéciales (logements pour 11 passagers). Doté de 6 tubes de 533mm, il embarque jusqu'à 38 armes (torpilles Spearfish et missiles Tomahawk). Construit par les chantiers BAE Systems de Barrow-in-Furness, le HMS Astute a été mis à flot en juin 2007. Plusieurs incidents ont déjà émaillé sa réalisation, qui a pris trois ans de retard. Un incendie a, notamment, ravagé le revêtement anéchoïque du kiosque lors de son achèvement.

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques