Croisières et Voyages
Le nouveau terminal croisière de La Seyne inauguré

Actualité

Le nouveau terminal croisière de La Seyne inauguré

Croisières et Voyages
Vie Portuaire

Implanté sur l’ancien môle des chantiers de La Seyne-sur-Mer, le nouveau terminal croisière de la rade de Toulon a été officiellement inauguré le vendredi 27 mai en présence de Jacques Bianchi, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var, Marc Vuillemot, maire de La Seyne-sur-Mer et vice-président de la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée ainsi que Jérôme Giraud, directeur des Ports de la Rade de Toulon. La cérémonie, à laquelle participaient 150 personnes, s'est déroulé en marge d'une escale du paquebot Sovereign, de la compagnie espagnole Pullmantur, premier client cette année du terminal (31 escales). 

 

Le Sovereign en escale à La Seyne (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le Sovereign en escale à La Seyne (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

La nouvelle infrastructure, dont les travaux avaient débuté en septembre 2015 et se sont achevés en mars, représente un investissement de 1.5 million d’euros pour la CCI du Var, gestionnaire des ports de Toulon.

Le nouveau terminal et les terre-pleins environnants occupent une surface de 6000 m2, incluant une aire de stationnement pour 34 cars pour les passagers en embarquement, débarquement ou excursions. Optimisé pour faciliter la gestion des flux, le terminal est doté d’un bureau d’information et d’une zone d’embarquement avec un espace sécurité équipé de scanners à rayons X. Le Wifi est également disponible pour les équipages et passagers. A l’occasion des escales de paquebots, des producteurs, artistes et artisans locaux offrent aussi aux passagers la possibilité de découvrir les produits de la région, dont l’offre est ainsi mise en valeur.

 

Le nouveau terminal croisière de La Seyne (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Le nouveau terminal croisière de La Seyne (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Alors que l’activité croisière a augmenté de 230% depuis 2008 dans les ports varois, le cap des 500.000 passagers devrait être atteint en 2017, dont 400.000 pour ceux gérés par la CCI. Pour la seule rade de Toulon, qui va signer cette année un record, 155 escales (dont 16 inaugurales, 26 doubles, deux triples, quatre au mouillage et 9 en overnight) et 330.000 passagers sont attendus, contre 124 escales et 241.000 passagers en 2015.

La Seyne est la clé de voute de ce dispositif puisque c’est là que peuvent accoster les plus gros navires, avec des longueurs pouvant aller jusqu’à 340 mètres, contre 290 pour le terminal de Toulon Centre.

 

Paquebot en escale à La Seyne (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Paquebot en escale à La Seyne (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

Pour répondre à la demande des armateurs, il est également possible de réaliser des escales au mouillage dans la rade lorsque les quatre postes à quai des deux terminaux sont occupés. C’est ainsi que par deux fois en juillet et septembre 2015, les Toulonnais ont pu apercevoir le paquebot Mein Schiff 2 de la compagnie allemande TUI Cruises au large des plages du Mourillon. Grâce à la mise en place d’un système de tenders et au renfort de la navette maritime des bateliers de la Côte d'azur, les passagers débarquaient au Palais du Commerce et de la Mer. Sur chacune de ces escales, ce sont au total, plus de 1300 croisiéristes qui se sont rendus à Toulon dans la journée. 

 

 

Ports de Toulon et La Seyne-sur-Mer Croisière - Informations générales