Défense

Actualité

Le nouvel Exocet AM39 qualifié sur Rafale

Défense

L’avion de combat embarqué de la marine française peut, désormais, mettre en œuvre l'Exocet. Un engin rénové puisqu’il s’agit de l’Exocet AM39 Block2 Mod2, évolution numérique du célèbre missile antinavire. Un tir d’évolution technico-opérationnel de l’Exocet AM39 a été réalisé avec succès, le 20 septembre dernier, par le Rafale M27 de l’aéronautique navale, qui avait été catapulté depuis le Charles de Gaulle. Dans des conditions représentatives d’un contexte opérationnel réel, l’appareil a tiré son missile, emporté en position ventrale, et a regagné le porte-avions après une demi-heure de vol. « Le succès de cet essai est une nouvelle étape de qualification de l’aéronef et du missile. Il marque la fin des expérimentations militaires et ouvre la voie à la capacité d’emploi du missile », se félicite MBDA, concepteur de l’Exocet, qui existe en trois versions : l’AM39 tiré depuis un avion ou un hélicoptère, le MM40 mis en œuvre sur bâtiments de surface et le SM39 embarqué par les sous-marins.

 

Installation de l'AM39 sur le Rafale M27 (© : MARINE NATIONALE)

 

Installation de l'AM39 sur le Rafale M27 (© : MARINE NATIONALE)

 

Catapultage du Rafale M27 (avec son missile Exocet © : MARINE NATIONALE)

Le Rafale M27 avec son Exocet AM39 (© : MARINE NATIONALE)

 

Marine nationale Aéronavale MBDA